OM : Des pertes stratosphériques pour Marseille cette saison

OM : Des pertes stratosphériques pour Marseille cette saison. Publié par Matthieu le 13 janvier 2021 à 18:15

L'OM tente de gérer son mercato sans se mettre dans le rouge, c'est-à-dire en privilégiant les prêts et les bonnes affaires. Et l'Olympique de Marseille ne s'opposera non plus à aucun départ. La raison est simple, les finances du club sont au plus mal et les Phocéens vont boucler la saison 2020-2021 avec un énorme déficit, qu'il sera difficile de combler.

Les finances de l'OM passent au rouge écarlate

Covid-19, huis clos, non-paiement des droits de diffusion... 2020 aura été une année noire pour les clubs de l'élite et 2021 ne commence pas de la meilleure des manières. Les supporters sont toujours absents des stades et la France semble plus proche d'un troisième confinement que d'une réouverture des enceintes au public. La Ligue 1 souffre, et les pertes pour la saison 2020-2021 vont être énormes. Notamment au PSG, qui retrouve l'OM ce mercredi soir (21h) à l'occasion du Trophée des champions. Les champions de France, selon les informations du Parisien, devrait accuser 300 millions d'euros de pertes à l'issue de l'exercice en cours. "La situation actuelle dans le football est compliquée", a reconnu Michel Der Zakarian, parmi d'autres acteurs de la Ligue 1, en conférence de presse ce mercredi. L'inquiétude en France est grande et l'OM n'y déroge pas. Le club marseillais est d'ailleurs dans une position très délicate...

150 millions de pertes cette saison pour l'OM

Toujours selon Le Parisien, l'OM a estimé ses pertes pour cette saison autour de 150 millions d'euros. La présence du club en Ligue des champions, malgré des résultats catastrophiques, a permis au club de limiter un peu ce déficit. Le mercato hivernal sera l'occasion pour Marseille de faire entrer un peu d'argent dans ses caisses. La direction, notamment Jacques-Henri Eyraud et Pablo Longoria, ne pourront refuser les départs de leurs joueurs les plus rentables, à l'image de Boubacar Kamara dont le seul transfert pourrait effacer un tiers de ce déficit. "De la même manière, les dirigeants marseillais ne se pressent pas pour faire des propositions concrètes dans les dossiers de prolongation liés entre autres aux fins de contrat de Florian Thauvin ou Jordan Amavi", écrit le quotidien francilien. Pour l'OM, il s'agit maintenant d'attendre et de limiter la casse, mais la fin de saison va être difficile, alors que le PSG vient de mettre 400 employés au chômage partiel.





Afficher les commentaires