ASSE Mercato : Zamalek se moque des Verts pour Mostafa Mohamed

ASSE Mercato : Zamalek se moque des Verts pour Mostafa Mohamed. Publié le 19 janvier 2021 à 14:50

C'est une histoire qui n'en finit plus. D'un dossier simple et qui semblait rapide à conclure, le transfert de Mostafa Mohamed à l'ASSE s'embourbe et les Foréziens perdent un temps précieux pour leur mercato d'hiver. Le marché des transferts ferme dans moins de deux semaines et les Verts n'ont toujours pas trouvé leur attaquant, puisque Zamalek fait désormais payer à l'AS Saint-Etienne les sorties de Roland Romeyer à la télévision égyptienne...

Le mercato de l'ASSE s'enlise

Alors que l'ASSE a été frappée par une vague de Covid-19, avec 18 infections parmi le staff et l'effectif de Claude Puel, lui-même positif au nouveau coronavirus, le mercato stéphanois n'avance pas. Les Verts courent toujours après un défenseur et un attaquant. Pour le secteur défensif, les nombreuses pistes étudiées par le club ont toutes fini dans le mur. Edgar Ié est trop cher, Adama Soumaoro est parti au Genoa et, désormais, c'est Jean-Clair Todibo, l'ancien de Toulouse, prêté par le FC Barcelone à Benfica, qui intéresserait l'ASSE. Pour ce qui est du secteur offensif, les choses sont toujours aussi délicates avec Zamalek. Les Stéphanois tentent toujours de convaincre le club cairote de leur lâcher Mostafa Mohamed, mais les relations entre les deux clubs se sont tendues depuis les propos de Roland Romeyer à la télévision égyptienne.

Zamalek tente de garder Mostafa Mohamed

Les toutes dernières nouvelles provenant de Zamalek ne vont pas dans le sens de l'ASSE. Ce mardi, c'est Ibrahim Abdullah, énième membre du comité exécutif du club du Caire, qui s'exprimait sur le dossier Mostafa Mohamed à Arabic Sport 360. Et la volonté de la formation égyptienne semble désormais de conserver l'attaquant en son sein jusqu'à la fin de la saison. En effet, si le buteur venait à accepter d'aller au terme de l'exercice actuel, Zamalek s'engagerait à procéder à une augmentation substantielle salaire. Mostafa Mohamed se verrait proposer des émoluments se chiffrant à 780 000 euros annuels, soit 65 000 euros par mois. Alors que le club est en difficulté financière, il semble néanmoins prêt à faire des sacrifices pour garder son joueur. Ou juste pour embêter l'AS Saint-Etienne et se venger des propos de Roland Romeyer...





Par Matthieu