PSG Mercato : Doha freine sérieusement sur un dossier chaud

PSG Mercato : Doha pas très chaud sur un dossier bouillant Publié le 19 janvier 2021 à 17:50

Le mercato et les projets du PSG se précisent pour la fin de la saison et en vue de l'année prochaine. Toujours en course en Ligue des champions et de nouveau première de Ligue 1, l'équipe de Mauricio Pochettino cherche à prendre une nouvelle envergure. Et Leonardo, le directeur sportif parisien, y travaille. Mais ses patrons, au Qatar, pourraient mettre un frein à ses envies.

Mercato : Messi est bien sur la liste du PSG

À l'occasion de l'entretien accordé à France Football, Leonardo a fait un large point sur les dossiers chauds que doit gérer le PSG. Il a mis l'accent sur les prolongations de Neymar et Kylian Mbappé, ses deux priorités. En effet, les stars du Paris SG ont un contrat qui prend fin en juin 2022 et il va rapidement devenir urgent d'obtenir leur signature. Faute de quoi, le directeur sportif parisien devra vraiment mettre un coup d'accélérateur au dossier Lionel Messi. Car si l'attaquant français des champions de France venait à quitter le club au mercato estival, il faudra vite trouver un joueur de son envergure. Ou encore plus grand. Et l'Argentin du FC Barcelone coche évidemment toutes les cases. Le dossier commence à être très chaud, d'autant que du côté de l'Espagne, on évoque la volonté de Kylian Mbappé de temporiser jusqu'au mois de juin pour donner sa réponse à Leonardo.

Avec la possibilité de voir Mbappé filer vers le Real Madrid ou Liverpool, principaux intéressés, Leonardo ne pouvait faire autrement que de se positionner sur le sextuple Ballon d'Or. Et le Brésilien a expliqué que le PSG était bel et bien dans le coup. "Les grands joueurs comme Messi seront toujours mis sur la liste du PSG. Ce n'est bien sûr pas le moment d'en parler, ni d'y rêver. Mais on est assis à la grande table de ceux qui suivent le dossier de près. En fait, non, on n'est pas encore assis, mais notre chaise est juste réservée au cas où... Quatre mois dans le football, c'est une éternité, surtout dans cette période." En effet, autant pour le champion du monde que pour le légendaire n°10, tout peut encore arriver d'ici la fin de saison. Mais le départ de Messi du Barça se fait de plus en plus précis...

Doha aime Messi, mais craint l'aspect financier

L'état-major qatarien du PSG ne s'opposerait pas à l'arrivée de Lionel Messi à Paris. L'émir Al Thani a toujours voulu des grands noms pour son équipe, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi en tête. ESPN a par ailleurs assuré, il y a quelques jours, que les propriétaires du club n'étaient pas insensibles à cette possible signature lors du prochain marché des transferts. Cependant, pour La Gazzetta dello Sport, Doha n'est pas si chaud que ça sur le dossier. Pour le journal italien, c'est le volet financier de l'affaire qui risque de poser problème. La venue de Messi se conclurait avec une grosse prime à la signature et un salaire conséquent. Certaines sources proches du Paris Saint-Germain évoque l'impossibilité de cette arrivée, à moins d'un apport en liquidité de la part de Doha. Une option réalisable, mais il faudra pour cela s'ajuster avec un fair-play financier certes plus souple, mais toujours présent. À moins que le PSG se sépare de l'un de ses gros salaires, avec une forte somme récupérée sur le transfert. Kylian Mbappé en fait évidemment partie...





Par Matthieu