OGC Nice : Hassane Kamara répond à la colère des supporters

Hassane Kamara, défenseur de l'OGC Nice. Publié le 21 janvier 2021 à 18:20

Les supporters de l'OGC Nice, à instar de ceux de l’OM, sont en colère contre leur équipe. Ils ont exprimé leur mécontentement au centre d’entraînement de leur équipe, lors de la séance de mercredi. Hassane Kamara a donné son avis sur l'attitude des fans ultras et a passé des consignes claires à ses partenaires.

OGC Nice : grosse colère des supporters du Gym

Quatorzième de Ligue 1, l'OGC Nice est dans le creux de la vague. Le départ de Patrick Vieira n’a rien changé positivement. Les Aiglons sont toujours dans la 2e moitié du classement. Ils ont gagné un seul de leurs 8 derniers matchs de championnat. Plus précisément, l’équipe désormais dirigée Adrian Ursea a concédé 4 défaites et a fait 3 matchs nuls pour une victoire. Elle compte 23 points en 19 matchs joués. De mauvais résultats qui ont soulevé la colère des supporters du Gym. Et avant le déplacement des Niçois sur le terrain du RC Lens, tombeur de l’OM, mercredi, au Vélodrome (0-1), les fans du club azuréen se sont fait entendre dans l'antre du club, dans la plaine du Var.

Selon le journaliste Clément Brossard, qui a publié une photo sur son compte Twitter, montant des ultras avec des fumigènes allumés, « la colère des supporters a atteint ses limites », selon Clément Brossard sur son compte Twitter. Interrogé en conférence de presse sur la réaction de leur public, Hassane Kamara estime qu’ils ont des raisons d’exprimer leur colère. « Je comprends évidemment cette colère. Avec une victoire en 14 matchs (toutes compétitions confondues), c'est normal que les supporters soient énervés », a-t-il répondu dans un premier temps. « C’est légitime qu'ils viennent nous faire part de leur ressenti », a poursuivi le défenseur de l'OGC Nice.

Hassane Kamara : « Il faut revenir à l'essentiel »

Il a dicté ensuite l’attitude à adopter afin de sortir le club azuréen de la spirale négative. « Il faut qu'on arrête de parler et que chacun se concentre sur ce qu'il a à faire, qu'on se sorte les doigts du c… Il faut qu'on donne tout », a indiqué l’arrière latéral gauche. « On manque de communication. On a changé de staff et de manière de travailler, mais dire que ça a changé ne sert à rien. Les résultats sont les mêmes, il faut arrêter de se prendre la tête et revenir à l'essentiel : faire mieux sur le terrain », a conseillé Hassane Kamara pour finir.

"On n'en peut plus", "bougez-vous", "on reviendra vous voir chaque semaine s'il le faut", "on ne vous lâchera pas"... sont les quelques bouts de phrases prononcées par le groupe de supporters mécontent de l'OGC Nice devant Stanley Nsoki, Kasper Dolberg, Jeff Reine-Adélaïde et Robson Bambu. Cela, dans des propos rapportés par France Bleu.





Par ALEXIS