OM : Une grosse pression sur le président Eyraud, annoncée

Jacques-Henri Eyraud, président de l'OM. Publié par ALEXIS le 03 février 2021 à 11:15

Les événements s’enchaînent à l'OM depuis les incidents à la Commanderie. La démission, suivie de la mise à pied d’André Villas-Boas, a fait réagir un ancien joueur du club phocéen. Il n’est pas tendre avec le président Jacques-Henri Eyraud, dont la démission est réclamée par les supporters.

OM : Villas-Boas a-t-il eu peur des supporters ?

Les supporters de l'OM demandent le départ du président de leur club, Jacques-Henri Eyraud. Ils ont même réussi, samedi dernier, à pénétrer dans le centre d’entraînement de leur équipe pour manifester leur colère contre la direction de l’Olympique de Marseille. Finalement, c’est plutôt André Villas-Boas qui a rendu sa démission, mardi, en pleine conférence de presse. Il a dénoncé la politique sportive de la Direction et marqué sa surprise concernant l’arrivée d’Olivier Ntcham, le dernier jour du mercato, sans avoir été informé préalablement. Eric Di Meco, ancien défenseur de l'OM, a livré son opinion sur le départ du coach portugais. « André Villas-Boas pouvait au moins faire la semaine et finir la saison », a-t-il regretté, sur RMC Sport.

« On avait compris depuis un long moment qu’il était libre. Il avait menacé de partir plusieurs fois. On avait compris qu’il était capable de claquer la porte », a commenté le consultant pour la source. Alors que le coach suspendu a évoqué des brouilles avec la direction, Eric Di Meco estime que sa démission a un rapport avec la colère des supporters. « C’est sûrement lié à ce qu’il s’est passé samedi. Le coach de l'OM a eu peur comme beaucoup de salariés et de joueurs », a-t-il noté. « Les dommages collatéraux sont sûrement le départ de l’entraîneur. À la fin de la saison, il y aura sûrement des départs de certains joueurs qui auraient pu rester », a annoncé l’ancien marseillais.

Démission de AVB de l'OM

Di Meco, « Eyraud va avoir une pression continue des supporters »

Jacques-Henri Eyraud n’a pas été épargné. D’après Eric Di Meco, il va connaitre des lendemains très agités à Marseille. « Ça va être compliqué parce que lorsque le vent souffle ici, c’est dur. Tout ce que va faire Eyraud va être scruté. Il va avoir une pression continue des supporters », a-t-il prévenu, avant d’attaquer le président des Olympiens. « Quand j’appelle à son départ, c’est parce que je sens qu’il n’est pas à sa place. Il n’aime pas la ville, le club, les supporters, les Marseillais que ce soit dans ses déclarations publiques ou privées », a-t-il martelé. « J’espère que les supporters vont se calmer pour terminer proprement la saison. Mais le travail est rude pour la saison prochaine », a conclu Di Meco.

Afficher les commentaires