FC Nantes : Un doute sur Kombouaré pour assurer le maintien

FC Nantes : Un doute sur Kombouaré pour assurer le maintien Publié le 23 février 2021 à 11:30

Le FC Nantes connait une période de mieux avec l'arrivée d'Antoine Kombouaré sur le banc, après l'échec qu'a été Raymond Domenech, cependant les Canaris ne sont toujours pas sortis d'affaire et bataillent pour le maintien. L'ex-coach du TFC est-il l'homme de la situation ?

Une mission maintien compliquée

Après 16 matches sans victoire, le FC Nantes a retrouvé un peu le sourire avec l'arrivée d'Antoine Kombouaré. Les entraîneurs se succèdent à la Maison Jaune, tandis que le spectre de la relégation plane. Raymond Domenech était assurément une erreur de casting du club, avec lui les Nantais n'ont remporté aucun des sept matches disputés sous sa direction, mais à la Beaujoire, on croit encore au maintien. La belle victoire contre Angers (3-1) le 14 février et le nul décroché contre l'Olympique de Marseille, donnent un peu d'air aux hommes de Kombouaré. Le FC Nantes pointe à la 17e place au classement de la Ligue 1, avec un total de point égal à celui du FC Lorient, barragiste, avant d'affronter dimanche (15h) Nîmes avant dernier au classement et concurrent au maintien. Le nul contre l'OM bien que positif a de quoi donner des regrets à Kombouaré qui y a vu une occasion manquée d'engranger les 3 points. Cependant il reste entre 12 matches à disputer, de quoi se rattraper pour s'assurer une place en Ligue 1 la saison prochaine.

FC Nantes : Un doute sur Kombouaré pour assurer le maintien

Kombouaré partira si le FC Nantes est relégué

Il l'avait déjà annoncé lors de la conférence de presse de sa présentation officielle en compagnie de Franck Kita. Antoine Kombouaré est venu en mission maintien, si celle-ci rate comme cela avait été le cas pour le Toulouse FC, le coach s'est engagé à partir. Contrairement à Raymond Domenech cependant, il n'a pas signé pour une pige de 6 mois, mais pour 2 ans. Pour arriver à atteindre son objectif, Kombouaré a adopté une méthode différente de celle de son prédécesseur, plutôt partisan de l'autogestion et du management distanciel. L'entraîneur néo-nantais a fait son lot de clubs en ligue 1 et a géré des équipes en grande difficulté comme c'est le cas pour le FCN, et souhaite instaurer une discipline stricte mais sans accabler ses joueurs plus que de nécessaire, comme il l'avait expliqué après le match contre l'OM : " On a beaucoup donné, on a beaucoup couru, beaucoup défendu. Les joueurs ont laissé beaucoup de jus. Maintenant, on a un gros travail à poursuivre pour remettre les têtes à l'endroit. Les joueurs ont besoin de confiance. Il faut être exigeant avec eux, et surtout il faut qu'ils jouent. Il nous reste 12 finales ", a déclaré le coach. Le passif de Kombouaré ne joue pas en sa faveur, toutefois en cas de maintien, il faudra se poser la question de sa capacité la saison prochaine de construire un projet de jeu viable avec cette équipe. Alors que les rumeurs de vente du FC Nantes circulent avec insistance depuis plusieurs semaines, l'avenir de l'entraîneur reste incertain et ce même s'il remplit bien sa mission. Le prochain match contre Nîmes sera déjà un pas de plus pour confirmer la tendance actuelle pour les Jaune et Vert.





Par Hind