OL : La concurrence se resserre au classement de la Ligue 1

OL : La concurrence se resserre au classement de la Ligue 1 Publié par Hind le 01 mars 2021 à 10:30

Favori de la rencontre, l'OL a été accroché à Marseille dimanche (1-1). L'Olympique lyonnais effectue une mauvaise opération au classement de la Ligue 1 en laissant le PSG passer devant à la 2e place et Monaco revenir à un point d'écart derrière.

OM-OL : Un match serré

La rencontre avait bien débutée pour l'OL qui a d'emblée eu la maîtrise du ballon face aux Marseillais. Des efforts rapidement récompensés avec l'ouverture du score de Karl Toko Ekambi qui avait réussi à mettre dans le vent la défense marseillaise (1-0, 21e). Les hommes de Rudi Garcia ont après baissé de rythme et l'OM en a profité, avec une égalisation juste avant la fin de la première mi-temps sur penalty. Gueye envoie une grande frappe et le ballon trouve le bras de Paqueta, l'arbitre estime qu'il y a faute malgré les protestations du Brésilien, ce qui lui vaut un premier carton. Milik transforme le pénalty avec succès et égalise (1-1, 44e). Le match prend une plus mauvaise tournure pour les Gones, avec l'expulsion de Paqueta pour une semelle sur Payet (70e). L'OL réussit tout de même à tenir le point du nul malgré l’infériorité numérique. Lyon descend d'une place au classement de la Ligue 1, avec la victoire du PSG contre Dijon samedi (4-0) et laisse l'AS Monaco revenir à un point après son succès dimanche face à Brest (2-0).

OL : La concurrence se resserre au classement de la Ligue 1

La polémique du match : le pénalty et l'expulsion de Paqueta

Le directeur sportif de Lyon, Juninho, a tenu après la rencontre au micro de Canal +, à exprimer ses reproches envers l'arbitrage de la rencontre qu'il a estimé injuste : " Depuis que j'ai démarré ma nouvelle vie de directeur sportif, je dis moi-même qu'il ne faut pas parler de l'arbitrage, comme j'ai pu le faire quand j'étais joueur, a souligné Juninho. Mais encore une fois, les décisions nous sont défavorables. Contre Nîmes déjà, un penalty pour nous n'avait pas été sifflé et on fait match nul. Contre Marseille au match aller, il y a un but de Houssem (Aouar) qui est refusé. Contre Metz, le but de Karl (Toko Ekambi) a aussi été refusé. Là, ça touche la main de Paqueta mais ça touche le ventre d'abord. Tu ne peux pas donner un carton jaune avec autant d'incertitudes. Et après, il y a la main de Nagatomo. C'est l'arbitre qui a décidé du sort de la rencontre ".

Après ce match nul et la défaite contre Montpellier, Lyon a perdu cinq points précieux, alors que la concurrence se resserre de plus en plus. L'Ol affrontera le Stade Rennais, en grand difficulté depuis quelques semaines, avant d'affronter le Paris Saint-Germain plus tard en mars. Des matches qui pourront creuser l'écart et être déterminants dans la course au titre de champion de France.



Afficher les commentaires