OM : Mise à pied du Monsieur Sécurité du club olympien

OM : Mise à pied du Monsieur Sécurité du club olympien Publié par Matthieu le 05 mars 2021 à 12:35

Le grand ménage continue du côté de l'OM, après le congédiement du président Jacques-Henri Eyraud et son remplacement à la tête du club par Pablo Longoria. À la suite du passage à Marseille du propriétaire américaine Frank McCourt, le nouveau patron du club, a pris la décision de mettre à pied Thierry Aldebert, surnommé Monsieur Sécurité du côté de l'Olympique de Marseille, et qui était l'un des hommes forts de JHE. Alors que Jorge Sampaoli vient d'arriver à Marseille et devrait prendre les rênes de l'équipe dès la fin de sa quarantaine, l'organigramme de l'OM se transforme très vite.

Le ménage continue du côté de l'OM

Tout s'accélère du côté de l'OM, et la nouvelle direction du club semble avoir enfin compris les raisons de la colère des supporters. Les groupes officiels avaient en effet été mis en demeure par le club après les incidents intervenus à la Commanderie, alors qu'ils demandaient déjà le départ du président, Jacques-Henri Eyraud. Dans un mouvement d'union, les supporters marseillais ont alors fait front jusqu'à obtenir le départ de JHE. Frank McCourt lui-même est venu remettre de l'ordre dans sa maison, assurant au passage qu'il n'avait aucune intention de vendre le club et que son projet prenait un nouveau départ avec Pablo Longoria à sa tête. Très efficace sur le mercato, le dirigeant espagnol prend donc la tête du club à seulement 34 ans. Semblant le mieux comprendre les enjeux de l'OM et de Marseille, il devra néanmoins faire ses preuves après une période critique.

Longoria met à pied Aldebert

Et l'une des premières décisions de Pablo Longoria va une nouvelle fois dans le sens des supporters. Ce vendredi, L'Equipe informait de la mise à pied de Thierry Aldebert, lui aussi cible des fans. Il "était un faucon dans l'entourage de Jacques-Henri Eyraud, il le poussait ces dernières semaines à dissoudre le CU84, le groupe des Ultras marseillais", écrit le quotidien sportif. Son journaliste, Mathieu Grégoire, ajoute sur Twitter qu'Aldebert était un "homme important du dispositif Eyraud depuis janvier 2017, d’abord monsieur sécurité puis en charge de l’exploitation du Vélodrome. Partisan comme JHE d’une ligne dure envers les groupes des supporters". Sa mise à pied est désormais effective, mais les supporters de l'OM n'ont pas fini leur combat et demandent encore le départ du Hugues Ouvrard, directeur général du club et auteur des mises en demeure et dernier soutien majeur de Eyraud.



Afficher les commentaires