OM : Maxime Lopez révèle sa relation compliquée avec AVB

OM : Maxime Lopez révèle sa relation compliquée avec AVB Publié par Matthieu le 09 avril 2021 à 10:15

Prêté par l'OM à Sassuolo au mercato estival, Maxime Lopez devrait voir son option d'achat levée et rejoindre le club de Serie A pour quatre saisons. Chez le 9e du championnat italien, Maxime Lopez a rectrouvé de la sérénité après une aventure marseillais dont la dernière partie, sous les ordres d'André Villas-Boas, s'est terminée de manière décevante pour le milieu de terrain.

Maxime Lopez se sent bien en Italie

Dans un entretien accordé à L'Equipe, l'ancien joueur de l'OM est revenu sur les raisons de son départ pour l'Italie. "En fin de saison dernière et après la coupure du Covid, je voulais partir, oui. Je ne jouais pas beaucoup, c’était compliqué avec “AVB”. Il préférait Valentin (Rongier) et Morgan (Sanson), à juste titre d’ailleurs, car on a fait une super saison avec la qualification en Ligue des champions, a humblement reconnu Maxime Lopez. Le mercato a avancé, je n’avais pas beaucoup d’offres. Donc, je m’étais fait à l’idée de rester et de regagner ma place. Je sentais que les cartes pouvaient être rebattues avec le début de saison pas terrible. Et puis, sur la fin, le club a recruté à mon poste Michaël Cuisance, et l’offre de Sassuolo est arrivée. Ça a été assez rapide et soudain.

Maintenant, Maxime Lopez est bien en Italie. "Je me sens bien ici. La page OM est tournée. Ça m’a fait du bien de partir. C’est quand même un club à part. Regardez cette saison comment les joueurs ont été exposés, combien cela a été dur pour eux. J’ai passé quatre saisons en tant que professionnel à Marseille et j’ai l’impression d’en avoir fait dix. Bien sûr au début, ça a été dur de quitter le club. Je m’y sentais comme à la maison. Les amis comme Bouba Kamara me manquent. Mais je suis parti pour mon bonheur personnel. Je devais prendre mon envol. Je n’étais plus heureux car je ne jouais pas. J’allais me perdre. Pour moi, le bonheur est sur le terrain."

L'ancien de l'OM n'en veut pas à AVB

Et le milieu de terrain n'en veut pas non plus à André Villas-Boas, qui a quitté le club au milieu de l'hiver. "Ça a été compliqué avec AVB mais on avait une relation honnête. Et la franchise dans ce milieu, ce n’est pas toujours ça. Je suis allé le voir plein de fois pour lui demander pourquoi je ne jouais pas. Il m’a toujours dit qu’il avait trouvé son milieu type et que c’était dur de changer, même si je méritais de jouer parfois. Il a essayé de me mettre à d’autres postes comme au Parc contre Paris ou à Lyon . Mais je n’étais pas très à l’aise et ce n’était pas non plus me rendre service. Il a fini par me dire que c’était mieux que je parte. Il y a des coaches avec qui j’ai été plus proche comme Rudi Garcia, qui m’a donné ma chance en pro et avec lequel je suis encore en contact, ou De Zerbi actuellement. Mais je n’ai pas de rancœur contre AVB. Je lui ai même envoyé un message quand il a quitté l’OM."





Afficher les commentaires