FC Nantes : Injures racistes, Imran Louza veut des sanctions

Imran Louza, milieu offensif du FC Nantes. Publié par ALEXIS le 09 avril 2021 à 22:45

Imran Louza, joueur dub FC Nantes, a été victime d'insultes racistes et a reçu des menaces de mort, dimanche, sur un réseau social. Il a immédiatement bénéficié du soutien du club de la Cité des Ducs, mais aussi de ses coéquipiers et de ses proches évidemment. Interrogé par L’Équipe, le joueur de 22 ans exige une punition à titre d’exemple pour l’auteur des attaques reçues.

Le FC Nantes choqué par les menaces et insultes racistes

Le message injurieux, xénophobe et à caractère raciste adressé à Imran Louza, milieu offensif du FC Nantes, via les réseaux les sociaux, est hautement condamnable, même s'il est truffé de fautes. « Tes bidon salle race va jouer en Afrique fils de pute on va te combrioler bougnoule de tes mort [...] Salle race on va tuer ton chien ta copine et tes parents », a écrit l’agresseur du joueur formé à la Jonelière (2006 à 2018), puis révélé avec les Canaris à partir de janvier 2019. Et le club de Waldemar Kita a condamné l'acte.

« À la suite du match opposant le FC Nantes à l'OGC Nice, notre milieu de terrain, Imran Louza, a été la cible de menaces de mort inacceptables et d’odieux propos racistes sur les réseaux sociaux. […] Le club tout entier est donc profondément choqué par les menaces et les insultes racistes, dont Imran a été victime. […] Dans ces moments difficiles, nous apportons tout notre soutien et notre affection à Imran et sa famille. Nous savons pouvoir compter sur les supporters Jaune et Vert, foncièrement attachés aux valeurs humanistes du football, pour en faire de même », a communiqué le Football Club de Nantes, mardi.

Louza, « que son cas serve d'exemple »

Pour Imran Louza, il faut dépasser les condamnations et sanctionner l’insulteur pour servir d'exemple, car selon lui : « ce n'est pas normal qu'une personne véhicule autant de haine ». « Cette personne, il faut qu'elle se dénonce, qu'elle se montre au public, qu'elle assume. Que son cas serve d'exemple pour d'autres personnes qui ont dit ça ou peuvent se permettre de penser de telles choses. Pas forcément pour condamner la personne ou quoi que ce soit, mais pour qu'elle comprenne que ce qu'elle a fait, c'est débile. Que ça n'a pas de sens, en fait », a confié le jeune joueur du FCN, au quotidien sportif.

Afficher les commentaires