ASSE : Décision de Bouanga au sujet des insultes racistes

Denis Bouanga, attaquant de l'ASSE. Publié par ALEXIS le 12 avril 2021 à 16:31

Victime des injures à caractère raciste et xénophobe des supporters de l’ ASSE, sur les réseaux sociaux, Denis Bouanga souhaite que ces derniers soient punis pour éviter que de tels actes se reproduisent et prospèrent.

ASSE : Bouanga, « laissons ces gens dans l'obscurité »

Denis Bouanga est revenu sur les insultes et menaces reçues de la part des quelques membres du groupe de supporters de l’ ASSE, Magic Fans. C’était dimanche, après la large victoire des Stéphanois sur les Girondins de Bordeaux (4-1). « Je n’ai aucun esprit de vengeance, mais pour dire stop, pour mettre fin à ces messages haineux, il faut que la sanction soit exemplaire », a souhaité l’attaquant de l’AS Saint-Étienne. « Ne rien faire serait une forme de renoncement. Agir, sanctionner sévèrement est utile, utile pour tous », a recommandé le Gabonais. Pour Denis Bouanga, il ne faut pas non plus faire de la publicité aux quelques fans ultras de l' ASSE, auteur de la vidéo insultante. « Laissons ces gens dans l'obscurité », a-t-il demandé tout en qualifiant leur acte de « fait minoritaire » qui n’a rien à avoir avec les vrais supporters des Verts.

Plainte de l'ASSE contre les auteurs des actes racistes

Pour rappel, le N°20 de Sainté avait été menacé et traité de « sale négro », à la veille du match des Stéphanois contre le Nîmes Olympique (2-0), lors de la 31e journée de Ligue 1. L' AS Saint-Étienne et son manager général Claude Puel avaient condamné « la vidéo à caractère raciste et xénophobe visant ses joueurs » et porté plainte contre les auteurs de ces attaques.

« L’ ASSE partage l’indignation de son groupe professionnel ainsi que celle de toutes les personnes légitimement blessées et choquées par le contenu de cette vidéo. […] Celle-ci est une atteinte inacceptable aux valeurs de fraternité et de tolérance portées depuis toujours par le club, ses salariés et l’ensemble du Peuple Vert. Le club a d’ores et déjà saisi le Procureur de la République de ces faits », a communiqué le club ligérien.





Afficher les commentaires