FC Metz : Frédéric Antonetti monte le ton sur ses joueurs

Frédéric Antonetti enrage contre ses joueurs suite à la défaite du FC Metz face à Nîmes. Publié par Chemssdine le 10 mai 2021 à 11:00

Alors que le FC Metz n'a plus rien à jouer pour cette fin de saison en Ligue 1, les Messins restent sur trois défaites de suite dans l'élite après une nouvelle défaite, hier après-midi, face à Nîmes. Une série noire qui a le don d'énerver Frédéric Antonetti, en rogne contre l'attitude de ses joueurs.

La très mauvaise série du FC Metz

Englués dans le ventre mou de Ligue 1, les joueurs du FC Metz vivent une fin de saison sans ambitions et qui s'avère propice au relâchement. Dixièmes au classement, les Messins viennent de concéder leur troisième revers consécutif, hier face à Nîmes, en s'inclinant durement sur leur pelouse (0-3). Rien de vraiment alarmant pour le commun des mortels, mais une véritable catastrophe pour Frédéric Antonetti.

À l'issue du match, le technicien de 59 ans a remonté les brettèles à ses joueurs : "Je n’oublie jamais ce genre de match, cette contre-performance et comment elle est arrivée. Je suis cru, je suis franc : dès qu'on se relâche, il y a sanction, on redevient une petite équipe. Je n'arrive pas à le comprendre." Le coach paraît même heureux de la débâcle de ses joueurs : "Ça peut paraître paradoxal et à contre-courant, mais je suis content. Ce que je préconise depuis 30 ans, depuis que j’entraîne - le goût du travail, l’investissement, l’implication, l’engagement, une grande motivation -, quand on ne l’a pas, on est sanctionné. Et on ne l’a pas, on l’a plus. Et à partir du moment où on ne l’a plus, on redevient une équipe médiocre, ce qu’on était ce soir."

Antonetti sera strict jusqu'au bout

Agacé face au relâchement de ses joueurs, le technicien corse a rappelé à ses joueurs que la saison n'était pas finie et qu'il ne leur ferait aucun cadeau. "Il y a eu une cassure à un moment donné, constate l'ancien coach du Stade Rennais. On ne travaille pas, je vous le dis. J’ai beau dire, j’ai beau faire, j’ai beau me malmener, je n’arrive pas à les faire travailler et à se remettre dedans. On me dit "coach, on ne fait jamais de tennis-ballon à Metz". Non, tant que je serai là, on ne fera pas de tennis-ballon. C’est une perte de temps pour moi, on a tellement besoin de travailler autre chose, on l’a vu ce soir. Vous ferez un tennis-ballon quand vous aurez vos cinq semaines de vacances sur la plage, si vous en avez envie." Belle ambiance à Metz...





Afficher les commentaires