LOSC Mercato : Galtier, OGC Nice, un blocage à 2,5M€ dévoilé

Christophe Galtier et le LOSC, c'est fini. Publié par JEAN-LUC D le 05 juin 2021 à 23:45

Après une saison exceptionnelle et le titre de champion de France gagné devant le PSG, Christophe Galtier a décidé de mettre un terme à son aventure avec le LOSC. Annoncé comme le grand favori de l’OGC Nice pour la succession de Patrick Vieira, l’entraîneur français n’a pas encore rejoint les Aiglons. La raison vient d’être dévoilée.

Letang ne compte pas faire cadeau à Nice pour Galtier

« Il y aura une négociation, car Christophe est pour nous un actif essentiel dans les succès à venir. Je défendrai les intérêts du LOSC et de toute sa communauté, comme je le ferais dans le cadre du transfert d’un joueur clé. Les récents transferts d’entraîneurs en Allemagne et au Portugal démontrent que les contrats ont de la valeur. L’objectif n’est pas de bloquer Christophe, mais de trouver le juste accord dans ce qui constituerait un transfert majeur de ce mercato estival, au même titre qu’un joueur de talent, voire plus », a déclaré mardi soir au micro de RMC Sport Olivier Letang.

Sous contrat jusqu’en 2022, Christophe Galtier ne sera pas bradé par la direction de Lille OSC. Le président des Dogues compte bien encaisser une belle indemnité pour la dernière année de l’ancien coach de l’AS Saint-Étienne.

Olivier Letang réclame 2,5 M€ pour Christophe Galtier

Vendredi, le journal L’Équipe a révélé que les dirigeants lillois exigent de leurs homologues niçois une indemnité pour la dernière année de contrat de son entraîneur. Le quotidien sportif a évoqué un montant de 2,5 millions d’euros qu’Olivier Letang attend avant de délivrer un bon de sortie à Christophe Galtier. Toutefois, l'OGC Nice n’entend pas payer un montant supérieur à 2 millions d’euros dans cette affaire.

Selon David Barbet, journaliste proche de l’Olympique Lyonnais qui voulait aussi Galtier avant de nommer Peter Bosz sur son banc, Letang espère toucher le jackpot avec le transfert de Galtier. « Il demande des millions et des millions pour le libérer », a-t-il indiqué sur Twitter.

Affaire à suivre donc…





Afficher les commentaires