Equipe de France : Mourinho tacle Deschamps après l'élimination

Mourinho tacle Deschamps après l'élimination des Bleus Publié par Thomas le 29 juin 2021 à 17:45

Au lendemain d'une défaite encore difficile à digérer pour l'équipe de Francecontre la Suisse en huitième de final de l'Euro 2020, nombreuses sont les réactions qui affluent de la part de spécialistes, critiquant la contre-performance des Bleus qui devrait laisser des traces. L'une d'entre elles provient de l'ex-coach des Spurs, José Mourinho, et elle est directement adressée au sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps, qui selon lui, a failli tactiquement et doit se porter principal responsable de la déroute tricolore.

Mourinho : "Deschamps a eu tort"

Au micro de Talk Sport après la rencontre, le coach lusitanien n'a pas hésité à critiquer les choix tactiques de son homologue français, notamment sur la volonté de sortir Griezmann à la 89e minute de jeu alors que le match était loin d’être plié. « Avant une éventuelle prolongation, vous ne pouvez pas changer Griezmann à la 89ème. A la fin, vous allez en prolongation et vous vous tirez une balle dans le pied parce que vous l’avez remplacé à la dernière minute. » Il conclut en indiquant que « cela servira d’expérience ».

Mourinho rancunier de Deschamps

Si beaucoup de spécialistes ont vivement critiqué les décisions de l’ex-entraîneur de l’ OM, cela résonne différemment quand ces critiques viennent de la part de José Mourinho. En effet, le Special One et DD ne sont pas les meilleurs amis du football, et cela s’est renforcé récemment quand le nouveau coach de la Roma avait commenté l’état de forme des Bleus, affirmant que si l’équipe de France ne gagnait pas l’Euro, ce serait un échec, par quoi Deschamps lui avait répondu sur Téléfoot : « José... je pensais la même chose de son équipe de Tottenham, ça ne s'est pas passé comme prévu. »

Au-delà des changements controversés effectués par le sélectionneur durant la rencontre, c’est aussi la composition d’équipe qui faisait beaucoup parler en avant-match, le coach des Bleus a titularisé, de manière exceptionnelle, trois défenseurs centraux, dont Clément Lenglet, responsable du premier but Suisse. Aujourd'hui, l'avenir de Deschamps reste incertain.

Afficher les commentaires