ASSE : Vente du club, nouveau point officiel sur le dossier

Roland Romeyer et Bernard Caïazzo, présidents de l'ASSE. Publié par ALEXIS le 02 juillet 2021 à 02:15

Roland Romeyer a fait un nouveau point sur le dossier de la vente de l’ ASSE, ce jeudi 1er juillet 2021. Il n’y a toujours d’acquéreur retenu pour reprendre en main le club ligérien.

L' ASSE poursuit ses investigations pour trouver des investisseurs crédibles

L’ ASSE n’a toujours pas trouvé preneur, deux mois et demi après sa mise une vente. C’est en effet le 14 avril 2021 que Roland Romeyer et son associé Bernard Caïazzo avaient annoncé officiellement la mise sur le marché de leur club. « Afin d’assurer la continuité et le développement de notre club, nous avons confié à une banque d’affaires réputée, la mission de sélectionner le meilleur investisseur. […] Dans l’unité et la solidarité, nous voulons tourner une page pour l’intérêt de l’AS Saint-Étienne », avaient communiqué les deux propriétaires du club ligérien.

Ce jeudi 1er juillet 2021, Roland Romeyer et Bernard Caïazzo ont donné des nouvelles sur le dossier de la cession de l’équipe stéphanoise. « En étroite relation avec le cabinet KPMG, mais aussi avec la ferme volonté d’aboutir dans les meilleurs délais, les actionnaires poursuivent leurs investigations pour la recherche d’investisseurs crédibles et dotés d’une solidité financière conséquente afin de permettre à l’ ASSE de franchir un nouveau palier », ont-ils indiqué. Les deux présidents ont tenu à rappeler par ailleurs que « leur priorité constante est de défendre les intérêts de l’institution, des salariés investis à son service et de tous ceux qui aiment les Verts ».

Romeyer se félicite de la bonne gestion du club

Soulignons que l' ASSE est passée sans souci devant la Direction nationale de contrôle de gestion (DNCG), mardi. En d’autres termes, la gestion du club, pour le compte de l’exercice 2020-2021, a été validée par le gendarme financier de la LFP. « Dans ce contexte particulièrement difficile, consécutive à la crise sanitaire et à la baisse non programmée du montant des droits TV, les dirigeants de l’AS Saint-Étienne ont appliqué une gestion rigoureuse, ponctuée par une onzième saison consécutive sans déficit, cas unique en Ligue 1 Uber Eats », se sont félicités les deux dirigeants stéphanois.

Afficher les commentaires