Nîmes Mercato : Renaud Ripart, le FC Nantes devance le RC Lens

Renaud Ripart pourrait finalement rebondir au FC Nantes cet été. Publié par Timothée Jean le 09 juillet 2021 à 20:30

Un temps annoncé sur côté du RC Lens, Renaud Ripart pourrait finalement rebondir au FC Nantes cet été. Les Canaris seraient en pole position pour s’offrir le milieu polyvalent de Nîmes Olympique.

Le FC Nantes devance ses rivaux pour Renaud Ripart

Auteur d’une belle saison sous les couleurs de Nîmes Olympiques, Renaud Ripart a de grandes chances de changer d’air lors de ce mercato estival. Bien que le milieu polyvalent ne soit pas contre l’idée de continuer l’aventure au sein de son club relégué en Ligue 2 la saison prochaine, les sollicitations pour son transfert sont de plus en plus nombreuses. Le Racing Club de Lens, qui le suit depuis de longue date, voudrait le recruter. Le Stade de Reims et le FC Metz seraient également très intéressés par le profil du joueur de 23 ans.



Cependant, c'est bien un autre club français qui pourrait rafler la mise dans ce dossier. Mohamed Toubache-Ter révèle en effet que le FC Nantes a pris les devants pour Renaud Ripart. Pour s’assurer les services du milieu de terrain polyvalent, le FC Nantes aurait formulé une offre au Nîmes Olympique à hauteur de 2,5 millions d’euros. Une offre intéressante, mais jugée insuffisante pour boucler l’affaire.

Nîmes réclame 3 M€ pour son départ

Toujours selon la source, le Nîmes Olympique attendrait au moins 3 millions d’euros pour laisser filer son milieu de terrain. Les dirigeants du FC Nantes devront donc revoir leur offre à la hausse s’ils souhaitent s’attacher les services de Renaud Ripart. Une information confirmée par David Phelippeau, journaliste à 20 Minutes. « À ma connaissance, Nîmes en veut 3 millions d'euros, c'est en tout cas ce que le club avait fait savoir il y a peu... Joueur fait partie des priorités de Kombouaré », a indiqué le confrère.

Sauf que la sanction prononcée par la DNCG contre le FC Nantes compromet sérieusement l’aboutissement de cette opération. Les Canaris, « interdits de recruter à titre onéreux », poursuivent toujours les négociations avec les Crocos afin de trouver un terrain d’entente pour le transfert de Renaud Ripart.