Toulouse FC Mercato : Un attaquant du TFC vers l'Angleterre ?

Aaron Leya Iseka vers un départ du Toulouse FC. Publié par Ange A. le 29 juillet 2021 à 10:51

Le Toulouse FC pourrait boucler une nouvelle vente dans les prochains jours. Un attaquant toulousain pourrait en effet poursuivre sa carrière en Angleterre la saison prochaine.

Un attaquant vers la sortie au Toulouse FC ?

Le Toulouse FC pourrait encore enregistrer un départ dans les prochains jours. Nouvel entraîneur de Toulouse, Philippe Montanier a déjà vu quelques éléments quitter son effectif cet été. Le dernier en date est Kelvin Almian, parti à La Spezia Calcio contre 3,2 millions d’euros. Comme le défenseur central ivoirien, le latéral colombien Deiver Machado a quitté les Violets pour le RC Lens contre 1,8 millions d’euros. Cette fois, c’est un attaquant que le club de la ville rose pourrait vendre. Selon les informations fournies par L’Équipe, Aaron Leya Iseka va découvrir un nouveau championnat la saison prochaine. L’avant-centre de 23 ans est annoncé du côté de l’Angleterre, où il aurait tapé dans l’œil d’un pensionnaire de Championship.

Aaron Leya Iseka en route pour la Championship ?

Aaron Leya Iseka annoncé à Barnsley Football Club

Le quotidien sportif révèle en effet un intérêt de Barnsley Football Club pour Aaron Leya Iseka. Un départ de l’attaquant belge est d’autant plus possible cet été qu’il n’aurait pas la tête à évoluer en Ligue 2. Suite à la relégation (administrative) du Toulouse FC en 2020, il avait quitté le Téfécé en prêt pour le FC Metz. Durant sa pige messine, il a 5 inscrit buts en 24 matchs. Suffisant pour taper dans l’œil de Barnsley, 5e de D2 anglaise la saison dernière. De même, le transfert de Leya Iseka permettra à Toulouse de récupérer quelques liquidités à défaut de le voir partir librement en 2022. Le contrat du Bruxellois expire dans un an. Sa valeur marchande est estimée à 2,5 millions d’euros sur Transfermarkt. Pour assurer ses arrières, la direction du TFC a déjà recruté le Japonais Ado Onaiwu en provenance de Yokohama.






Afficher les commentaires