Nice - OM : La réaction d'Alvaro Gonzalez suite à sa sanction

Alvaro Gonzalez sanctionné après Nice - OM Publié par Ange A. le 09 septembre 2021 à 07:02

La Commission de discipline de la LFP a rendu son verdict suite aux incidents survenus lors du match Nice - OM. Alvaro Gonzalez semble peu apprécier la sanction que lui a infligée l’instance.

La LFP frappe encore après les incidents de Nice - OM

Réunie mercredi, la Commission de discipline de la LFP s’est de nouveau penchée sur les incidents survenus lors du match entre l’OGC et l’Olympique de Marseille. Cette rencontre comptant pour la 3e journée de Ligue 1 avait été écourtée à la 75e minute suite à l’invasion de la pelouse par les supporters de Nice. Après ces échauffourées, le match Nice - OM n’avait pas pu reprendre suite au refus des Marseillais de poursuivre le jeu. Alors que des premières sanctions avaient été infligées, de nouvelles viennent de tomber. Cette fois, c’est Dimitri Payet et Alvaro Gonzalez qui ont été frappés par la Ligue. Le meneur de jeu marseillais écope d’un match de suspension avec sursis. Quant au défenseur espagnol, il est suspendu pour deux matchs.

Alvaro Gonzalez accuse après sa sanction

Alvaro Gonzalez ne digère pas sa sanction

Le défenseur central de l’OM ne semble pas acquiescer cette sanction de la LFP. Dans un post sur on compte Twitter, il a partagé une photo de lui face à une horde de supporters de l’OGC Nice. Pour lui, les vrais coupables semblent avoir été lésés par la Commission de discipline de la Ligue. « Ici vous avez le coupable », a-t-il inscrit comme légende à sa publication. Directeur de la communication de l’Olympique de Marseille, Jacques Cardoze a pesté contre cette décision de la LFP. Le responsable marseillais n’exclut pas de faire appel. « On pense qu’à la vue des violences, on attendait de la LFP une exemplarité plus importante pour que ça ne se reproduise pas. Je n’irai pas sur la question des points. Mais match gagné pour Marseille […] L’OM décidera en début de semaine prochaine s’il convient de faire appel, après consultation du service juridique. Il nous faut les écrits et les motivations de la commission de discipline », a-t-il indiqué au micro de RMC Sport.





Afficher les commentaires