OL : Violences conjugales, le verdict est tombé pour Boateng !

Jérôme Boateng condamné pour violences conjugales. Publié par JEAN-LUC D le 09 septembre 2021 à 21:32

Convoqué devant le tribunal de Munich, ce jeudi, Jérôme Boateng est accusé de violences sur la mère de ses enfants. Le nouveau défenseur de l’OL connaît désormais le verdict du tribunal.

OL : Boateng a réfuté les violences sur son ex-compagne

Accusé de violences conjugales par son ex-compagne et mère de ses deux enfants, Jérôme Boateng était présent au tribunal de Munich ce jeudi. Le nouveau défenseur central de l’Olympique Lyonnais est accusé par Sherin Senler, la mère de ses deux filles (des jumelles nées en 2011), d’agressions et insultes. Les faits remontent à 2018. Au cours d'une violente dispute, l’ancien joueur du Bayern Munich aurait frappé et blessé son ex-fiancée. Interrogé pendant près de deux heures sur ces accusations, l’international allemand de 33 ans a refusé les faits. Le Lyonnais dément l’avoir frappé.

« Je n’ai pas été violent (…) Je ne l’ai pas attaquée », explique-t-il au juge dans des propos recueillis par RMC. Le champion du monde 2014 a répondu aux questions de l’accusation pendant près de deux heures. Sherin Senler a quant à elle maintenu sa version. « Il m’a enfoncé un oeil avec le pouce (…) Il m’a mordu la tête et m’a tiré par terre par les cheveux », a-t-elle notamment déclaré. Après délibération, le tribunal a rendu jugement ce soir.

Jérôme Boateng condamné par le tribunal

En costume sombre et chemise blanche, Jérôme Boateng s’est présenté pour l’ouverture de l’audience à 10 heures locales, ce jeudi, accompagné de son avocat Kai Walden. Après analyses des faits et après avoir écouté les deux parties, les magistrats ont reconnu le Lyonnais coupable de coups et blessures et l’ont condamné à verser 1,8 million d'euros d'amende à son ancienne compagne, ont constaté sur place les journalistes. Pour rappel, Boateng risquait jusqu'à cinq ans de prison pour ces faits survenus pendant des vacances dans les Caraïbes en juillet 2018.

En début d’année, précisément en février, le défenseur de l'Olympique Lyonnais a vécu un drame privé lorsque sa dernière petite amie, Kasia Lenhardt, qu’il venait de quitter quelques jours plus tôt, a été retrouvée morte dans un appartement de Berlin. La justice a conclu à un suicide. Elle aussi l’avait accusé de l’avoir violentée, avant de se rétracter, selon le quotidien munichois Süddeutsche Zeitung.





Afficher les commentaires