Bordeaux Mercato : Revirement incroyable dans le dossier Ben Arfa

Bordeaux Mercato : Ben Arfa, son transfert à Tunis annulé ? Publié par Timothée Jean le 16 septembre 2021 à 22:45

Si cette information venait à être confirmée, c’est un énorme revirement de situation dans le transfert d’Hatem Ben Arfa. Alors que tout semblait réglé pour son arrivée à l’Espérance de Tunis, l’ancien joueur des Girondins de Bordeaux aurait finalement changé d’avis.

Bordeaux Mercato : Ben Arfa, son transfert à Tunis annulé ?

Libre depuis la fin de son contrat avec les Girondins de Bordeaux en juillet dernier, Hatem Ben Arfa se rapprochait d’un retour en Tunisie, son pays d’origine. Tout semblait indiquer qu’il porterait cette saison les couleurs de l’Espérance de Tunis. Le président du club tunisien avait entamé une grosse opération de séduction pour arracher sa signature et le joueur de 34 ans était attendu à Tunis pour passer la visite médicale avant de parapher un bail de deux saisons.

C’était avant que les deux parties reviennent sur leur accord. En effet, selon les dernières infirmations de Foot Mercato, les négociations entre Hatem Ben Arfa et l’Espérance de Tunis ont finalement échoué. Le transfert de HBA au sein du club africain n’aura donc pas lieu. C’est la proposition de l’Espérance de Tunis qui est mise en cause et qui aurait à priori définitivement mis fin aux négociations.

D’autres clubs à l’affut pour Hatem Ben Arfa

Le site tunisien Foot 24 révélait récemment que le quadruple champion d’Afrique proposerait environ 750 000€ par an à l’ancien Bordelais afin qu’il accepte ce challenge. Mais l’ancien joueur du PSG aurait finalement jugé cette offre insuffisante. Cet échec sonne donc comme un sérieux contretemps pour le milieu offensif invité à se trouver à un nouveau club afin de poursuivre sa carrière de football. Ce refus de Hatem Ben Arfa pourrait donc profiter à ses autres prétendants. Les clubs de Kayserispor, Adana Demirspor ou encore Rapid Vienne se seraient déjà positionnés pour arracher sa signature. Affaire à suivre donc...





Afficher les commentaires