ASSE : Vente du club, communiqué du Palais Royal du Cambodge

L' ASSE sur le point de passer sous pavillon cambodgien. Publié par JEAN-LUC D le 20 septembre 2021 à 16:45

Dimanche soir, Le Parisien a révélé que le prince héritier cambodgien, Norodom Ravichak, a fait une offre pour le rachat de l’ ASSE. Et alors que l’affaire est annoncée comme presque aboutie, le Palais Royal du Cambodge a lancé un communiqué pour apporter une importante précision dans ce dossier.

Le statut de Norodom Ravichak clarifié

Le Palais Royal du Cambodge a tenu à préciser que le titre de « Prince » n’existe pas dans sa constitution. En effet, le Ministère du Palais Royal du Cambodge vient de sortir un communiqué afin de clarifier le statut de Norodom Ravichak, présenté comme « Prince héritier » depuis deux jours et son intérêt pour l’AS Saint-Étienne.

« Le Ministère du Palais Royal du Cambodge présente ses compliments aux publics nationaux et internationaux et a l’honneur d’annoncer, que ces derniers jours, divers articles de journaux français faisant référence au rachat de l’équipe de football française de l’AS Saint-Étienne par le prince héritier cambodgien avec une offre de 100 millions d’euros. Le Ministère du Palais Royal du Cambodge vous informe que selon la constitution du Royaume du Cambodge et la loi portant Organisation et Fonctionnement du Conseil de la Couronne, il n’y a pas de prince héritier et personne n’est désigné comme prince héritier. Les publics nationaux et internationaux sont priés de bien vouloir considérer la clarification ci-dessus », écrit la Royauté du pays asiatique. Qu’à cela ne tienne. L’entourage du principal concerné a confirmé les discussions avec les dirigeants stéphanois pour le rachat de l’ASSE.

Ravichak confirme les discussions avec l' ASSE, mais...

Norodom Ravichak a confirmé son intérêt pour le rachat de l’AS Saint-Étienne. Toutefois, le membre de la famille royale ne confirme pas le montant de 100 millions d’euros initialement annoncé comme son offre à Roland Romeyer et Bernard Caïazzo. Interrogé par Cambodge Mag, l’homme d’affaires de 47 ans a notamment déclaré : « Les discussions sont en cours avec des partenaires solides, mais pas sur les sommes annoncées. »

Les dirigeants de l’ASSE devront donc s’attendre à une proposition inférieure aux 100 millions d’euros dont parle la presse locale ces dernières heures. De son côté, le frère de Norodom Ravichak a également confirmé l’information et assuré que Romeyer et Caïazzo devraient accepter l’offre. « Cela nous est simplement venu à l'esprit à ce moment-là. C'est le projet de mon jeune frère avec son ami, un homme d'affaires européen. Je m'attends à ce que Saint-Étienne choisisse cette proposition », a-t-il expliqué dans Thmey Thmey.





Afficher les commentaires