ASSE Mercato : La vente de Saint-Étienne déjà compromise ?

ASSE : le prince cambodgien confirme son offre. Publié par JEAN-LUC D le 22 septembre 2021 à 06:03

Norodom Ravichak, le prince héritier du Cambodge a confirmé son offre pour le rachat de l’ ASSE ce mardi. Mais certaines voix se lèvent déjà à Saint-Étienne pour calmer l’enthousiasme autour de ce changement futur dans l’avenir des Verts.

ASSE : le prince cambodgien confirme son offre

C’est la grosse information de ce mardi du côté de Saint-Étienne. Les Verts pourraient prochainement passer sous pavillon cambodgien. Le prince héritier Norodom Ravichak a confirmé avoir transmis une proposition de rachat de l’ASSE aux dirigeants actuels.

« Je suis passionné par le football et j’ai grandi en m’enthousiasmant pour le championnat français et bien sûr pour l’équipe de France. C’est ainsi que j’ai toujours eu une affection particulière pour l’ASSE qui occupe une place à part parmi les très grands clubs de l’Hexagone. Grâce à mes divers réseaux d’affaires, j’ai pu rencontrer des personnalités du monde du football et de fil en aiguille prendre connaissance du projet de vente de l’ASSE il y a quelques mois.

Mon but aujourd’hui est de prendre soin de Saint-Étienne et de tous ceux qui œuvrent pour que ce club retrouve la place qui est la sienne dans le football français et européen », a expliqué le membre de la Cour Royal du Cambodge sur les antennes de RFI. En attendant la réponse de Roland Romeyer et Bernard Caïazzo, Denis Balbir appelle à la prudence dans ce dossier.

Le rachat de l’ ASSE, une nouvelle arnaque ?

Dans sa chronique pour But Football Club, le journaliste a appelé à l’accalmie après l’euphorie qui s’est emparée du Chaudron après la déclaration du prince du Qatar. Pour Denis Balbir, il n’est pas nécessaire de s’enflammer autant puisque l’affaire pourrait finalement se retourner contre l’AS Saint-Étienne, si le repreneur n’est pas celui qu’il dit être.

« Personnellement, je pense qu’il faut rester méfiant. Ne pas penser que le sauveur débarque dans le Forez, que Cristiano Ronaldo va venir à Saint-Étienne… Avant de faire table rase et d’accepter les millions, il faut prendre le temps de tout regarder, de tout étudier », a expliqué Balbir. Puis d’ajouter : « L’AS Saint-Étienne fait partie du patrimoine du football français. On a vu ce que la vente de Bordeaux avait occasionné et où en sont les Girondins aujourd’hui au niveau du bricolage. Quand on vend un club à quelqu’un qui est totalement étranger au football, il faut d’abord tout verrouiller. […] Tout le monde est d’accord pour que Saint-Étienne se dote d’une équipe exceptionnelle et tente à nouveau de jouer les premiers rôles. »





Afficher les commentaires