OM : Le coup de gueule de Jacques Cardoze contre la LFP

Pabo Longoria et Jacques Cardoze lors d'un rencontre de l'OM. Publié par Timothée Jean le 07 octobre 2021 à 11:45

L’ OM a été sanctionné ce mercredi par la commission disciplinaire de la LFP suite aux violents incidents survenus à Angers. Le directeur de la communication du club phocéen, Jacques Cardoze, s’est exprimé sur ces sanctions et n’a pas caché son mécontentement.

OM : La LFP frappe fort, Cardoze crie à l'injuste

Récemment sanctionné après les évènements survenus lors de son déplacement à Nice, l’Olympique de Marseille est de nouveau frappé par la Ligue de Football Professionnel (LFP). Cette fois, c’est l’attitude des supporters de l’ OM contre Angers SCO qui est condamnée. En effet, plusieurs supporters phocéens étaient descendus sur la pelouse, à l’issue de la rencontre, pour en découdre avec leurs homologues angevins.

Après analyse du dossier, la LFP vient de rendre son verdict. L’instance a annoncé ce mercredi des sanctions contre l’Olympique de Marseille. Le club marseillais a écopé d'un point de retrait avec sursis et d'une fermeture du parcage visiteur à l'extérieur jusqu’au 31 décembre 2021. Des sanctions difficiles à avaler pour les Phocéens.

Le directeur de la communication de l’OM, Jacques Cardoze, est monté au créneau pour dénoncer ces sanctions qu’il juge un peu trop sévères. « Dans cette décision, tout me paraît sévère: le point avec sursis et l’interdiction de déplacement. D’autant plus sévère que c’est presque plus pénalisant pour nous que pour Nice, dans les sanctions après Nice-OM », a déclaré Jacques Cardoze dans les colonnes de L'Équipe.

L’Olympique de Marseille fera-t-il appel de ces sanctions ?

L’Olympique de Marseille n’est pas à sa première sanction infligée par la LFP cette saison. Deux joueurs de l’ OM avaient déjà été frappés par l’instance suite aux violents incidents survenus à Nice. Dimitri Payet et Alvaro Gonzalez avaient en effet respectivement écopé d’un match de suspension avec sursis et de deux matchs de suspension. Tandis que le préparateur physique de l’ OM, Pablo Fernandez, a été suspendu de toutes fonctions officielles jusqu’en juin 2022.

Le directeur de la communication de l’Olympique de Marseille, Jacques Cardoze, avait déjà pesté contre ces sanctions de la LFP. Reste désormais à savoir si les dirigeants marseillais feront appel ou non de cette nouvelle décision de la LFP. Pour le moment, le dirigeant marseillais n'écarte pas cette option. « On réfléchit à agir par rapport à ce point de moins avec sursis, qui dure en plus sur la saison entière », a ajouté Jacques Cardoze.





Afficher les commentaires