PSG : Un chouchou de Tuchel savoure son retour contre Angers

Juan Bernat de retour avec le PSG Publié par Ange A. le 16 octobre 2021 à 08:30

Bien que diminué par l’absence de ses Sud-américains le Paris Saint-Germain s’est imposé contre l’Angers SCO (2-1). Blessé de longue date, Juan Bernat a notamment signé son retour à la compétition lors de ce court succès du PSG.

Enfin le retour pour Juan Bernat avec le PSG

Le Paris Saint-Germain s’est offert un come-back contre l’Angers SCO vendredi soir. Mené à la mi-temps, le PSG a fini par l’emporter (2-1) contre le club de l’Anjou. Si Kylian Mbappé (passeur puis buteur) a endossé le costume de sauveur, un autre Parisien a reçu les youyous du Parc des Princes. Après 13 mois d’absence, Juan Bernat a en effet signé son retour à la compétition contre les Scoïstes. Remplaçant au coup d’envoi, le latéral espagnol a disputé une trentaine de minutes lors de ce court succès de Paris. L’ancien Bavarois n’a pas caché sa joie après le coup de sifflet final.

L’émotion de Bernat après son retour au Parc des Princes

Juan Bernat enfin opérationnel avec le PSG

« Je suis très heureux d’être de retour dans l’équipe et de retrouver le terrain […] C’est bon d'avoir entendu le stade chanter mon nom », a savouré le défenseur espagnol dans des propos rapportés par Le Figaro. Le latéral du PSG en a profité pour évoquer les difficultés surmontées durant cette traversée du désert. « C’était une grosse blessure, il y a eu des complications, j’ai dû être opéré trois fois. C’était beaucoup de sacrifices, de travail, de force mentale surtout, je devais travailler seul, à part de l’équipe, c’était assez dur, mais maintenant c’est fini. Je suis très heureux de faire à nouveau ce que j’aime, jouer au football », a lâché le latéral de 28 ans.

Un nouveau combat pour Bernat à Paris

De retour à la compétition, Juan Bernat devra batailler pour retrouver une place dans le onze. Titulaire indiscutable sous Thomas Tuchel, le défenseur espagnol doit aujourd’hui composer avec la concurrence d’Abdou Diallo, la recrue Nuno Mendes et Layvin Kurzawa, sa vieille doublure. Néanmoins, l’ancien Bavarois ne veut pas brûler les étapes avant de retrouver son statut au Paris Saint-Germain. « Je ne veux pas me mettre la pression. Je dois continuer à travailler […] Je n’ai pas joué depuis plus d’un an, il faut que je retrouve le rythme », a reconnu le joueur pas retenu dans le groupe pour la Ligue des champions.





Afficher les commentaires