OL Mercato : Une grosse offensive en préparation pour l’hiver

L'OL va repartir à la charge pour Azmoun Publié par Ange A. le 23 octobre 2021 à 03:04

L’Olympique Lyonnais s’attend à accueillir du renfort lors du prochain mercato estival. La cellule de recrutement de l’ OL tient déjà sa priorité pour la prochaine fenêtre des transferts.

La priorité de l’ OL pour le mercato d’hiver

Suite au départ de Memphis Depay en été, les espoirs de l’attaque lyonnaise repose en cette première moitié de saison sur Karl Toko Ekambi. Auteur d’un doublé et d’une passe décisive jeudi en Ligue Europa, le Camerounais compte déjà 5 réalisations en C3. L’attaquant de l’Olympique Lyonnais est seul en tête du classement des buteurs de la compétition. S’il réalise jusqu’ici une bonne première moitié de saison, le numéro 7 de l’ OL est appelé à s’absenter pendant quelques semaines en début 2022. Avec la tenue de la Coupe d’Afrique des Nations dans son pays, il fait partie des joueurs les plus attendus du tournoi. Une échéance à laquelle prendront également part l’Algérien Islam Slimani et le Zimbabwéen Tino Kadewere. Avec ces départs en attaque, le club rhodanien compte activer une vieille piste estivale pour renforcer son secteur offensif cet hiver. Lyon va repartir à la charge pour Sardar Azmoun.

Le dossier Azmoun toujours d’actualité à Lyon

Sardar Azmoun espéré à Lyon en janvier

Journaliste de Foot Mercato, Santi Aouna indique que l’ OL « devrait passer à l’offensive pour Sardar Azmoun » en janvier. L’attaquant du Zénit Saint-Pétersbourg était déjà sur les tablettes de l’Olympique Lyonnais cet été. Mais le club russe s’était montré ferme concernant son buteur iranien (6 buts en 13 matchs cette saison). Il espérait au moins 20 millions d’euros pour lâcher son avant-centre de 26 ans. À défaut de le laisser partir gratuitement en fin de saison avec l’expiration de son contrat, le Zénit devrait le brader en hiver. Un montant compris entre 7 et 8 millions d’euros est évoqué. De son côté, le joueur est ouvert depuis l’été à un départ de la Russie. Reste maintenant à savoir si Lyon sera son prochain club.





Afficher les commentaires