Vente OM : Avant Marseille, les Saoudiens voulaient un club français

Alors que l’idée d’une Vente OM prend de l’ampleur jour après jour, Newcastle a confirmé ce vendredi que le PIF s’intéressait à un autre club français.

Vente OM : Avant Marseille, les Saoudiens voulaient Bordeaux !

C’est l’un des feuilletons les plus prenants du côté de l’Olympique de Marseille, depuis le rachat de Newcastle par le fonds d’investissement saoudien, de nombreuses rumeurs envoient les richissimes hommes d’affaires vers la cité phocéenne. Désireux de conquérir le monde du ballon rond et concurrencer son grand rival du Moyen-Orient, le Qatar, le PIF (Fonds Public d’Investissement) a récemment frappé un coup monumental sur la planète foot, en rachetant le mythique club de Premier League, Newcastle. Nouveau club le plus riche du monde, l’entité anglaise a justement fait une déclaration folle ce vendredi, par le biais de sa propriétaire, Amanda Staveley.

Amanda%20Staveley Icon PA 62926904

Alors que tous les regards sont orientés vers une possible Vente OM ces dernières semaines, la femme d’affaire britannique a confirmé une tendance liant l’Arabie Saoudite à un club français, les Girondins de Bordeaux ! Aussi incroyable que cela puisse paraître, le PIF avait cet été, maintenu des conversations approfondies avec deux clubs, l’AC Milan et le FCGB, pour un éventuel rachat.

Pour rappel, Bordeaux a connu une grave crise financière cet été et avait même un temps été placé en deuxième division par la DNCG. Finalement, c’est l’Hispano-luxembourgeois, Gérard Lopez, qui avait repris les rênes du club, sortant en partie les Girondins de la crise. De l’autre côté des Alpes, c’est le Milan AC qui était lui aussi sous le coup d’un passage sous pavillon saoudien, le deal ne s’est pas finalisé à cause d’une structure jugée  » bordelique  » par la propriétaire des Magpies.

Les Saoudiens lâchent le dossier Inter

Autre grosse information lâchée par Amanda Staveley, le dossier menant au rachat de l’Inter Milan serait tombé à l’eau. C’était l’un des clubs qui revenait le plus à côté de l’ OM quand on évoquait un éventuel rachat du PIF. Si le club nerazzurri était bien dans le viseur de l’Arabie Saoudite il y a quelques mois, désormais, le club italien n’est plus un candidat pour le rachat, aucune raison particulière n’a cependant été évoquée.

Newcastle Icon 62927263

Lors de son allocution, la femme d’affaires britannique n’a pas évoqué un éventuel rachat de l’OM, et un lien entre le PIF et le club olympien. L’espoir reste tout de même de mise pour les supporters de l’Olympique de Marseille, qui voyaient en l’Inter un concurrent sérieux pour le rachat du club.

...