ASSE : Annonce surprise de Puel sur la vente de Saint-Étienne

Puel pas inquiet pour la vente de Saint-Étienne Publié par Ange A. le 27 novembre 2021 à 07:33

En marge de la réception du PSG, Claude Puel a été interpellé sur la vente de Saint-Étienne. Le coach de l’ASSE ne semble pas emballé.

L’avis de Claude Puel sur la vente de Saint-Étienne

Après quatre matchs sans défaite, l’AS Saint-Étienne reçoit le Paris Saint-Germain ce dimanche. Avant-derniers du championnat, les Verts vont tenter d’arracher un résultat face au solide leader. À la veille de ce choc, Claude Puel a été interrogé sur l’un des dossiers chauds dans le Forez : la vente de Saint- Étienne. Celle-ci a été reportée faute de candidature crédible. Le coach de l’ASSE est loin d’être préoccupé par ce sujet au moment où son équipe lutte pour le maintien. « La vente n’interviendra que le jour où elle sera effective. Le club dans son ensemble doit faire attention à rester bien concentré sur ce qu'on doit faire : prendre des points et laisser le club en Ligue 1 en fin de saison, avec des actifs », a déclaré l’entraîneur stéphanois selon les propos relayés par L’Équipe.

Un report et de nouvelles tensions à l’ASSE

Bernard Caïazzo et Roland Romeyer, présidents de l'ASSE

Co-présidents de l’AS Saint-Étienne, Bernard Caïazzo et Roland Romeyer ont décidé de reporter la vente de Saint-Étienne. Ils estiment en effet ne pas avoir eu de véritables garanties d’investissement et l’origine des fonds des candidats au rachat de l’ASSE. Une décision qui a davantage irrité les supporters du club ligérien. Les Ultras stéphanois réclament depuis de longs mois le départ du tandem Caïazzo-Romeyer. Ils espéraient enfin être exaucés à travers le rachat de leur club. En marge du choc contre le Paris Saint-Germain, ces supporters n’ont pas hésité à déployer des banderoles injurieuses envers les deux présidents de Sainté. Toutefois, un intérêt d’un milliardaire dont l’identité a été révélé ces dernières heures. Son offre serait définie « comme très solide et de nature à reléguer les premières offres au second plan ».






Afficher les commentaires