OM : Des révélations troublantes sur les incidents à Angers

La rencontre Angers-OM a été marquée par de violents incidents. Publié par Timothée Jean le 03 décembre 2021 à 12:55

C'était une fin de match mouvementée. L’enquête sur les incidents qui ont émaillé après la rencontre Angers-OM a livré ses premières conclusions.

OM : Une bombe marseillaise à l’origine des incidents ?

Le 22 septembre dernier, la rencontre entre Angers SCO et l’ Olympique de Marseille a été marquée par de violents incidents dans les tribunes. Après des jets de pétards, plusieurs dizaines de supporters de l’ OM étaient sortis de la zone visiteurs pour en découdre avec leurs homologues angevins avant que les stadiers ne rétablissent l'ordre. Au regard de ses violents incidents, la commission de discipline de la LFP a frappé fort. L’Olympique de Marseille a écopé d'un retrait d'un point avec sursis, tandis qu’Angers SCO a été sanctionné de deux matches à huis clos pour sa tribune Coubertin, dont un avec sursis, et d'une amende de 20 000 euros.

Et si chaque camp se rejette la faute, L’Équipe est aujourd'hui revenue sur ses incidents à Angers et apporte des révélations assez troublantes. Le quotidien sportif explique que les affrontements observés après le coup de sifflet final sont issus d’un énorme quiproquo. Car les images de vidéosurveillance du stade ont permis de constater que la situation a dégénéré lorsqu’un fan marseillais a lancé une bombe agricole - par maladresse - juste à côté de son propre parcage. Ce dernier aurait tenté d’éloigner l’engin, sans succès. L’engin a finalement explosé dans le parcage visiteur.

Les Marseillais ont alors cru à une agression menée par les supporters angevins et ont décidé de répliquer. « Deux autres bombes seront encore jetées depuis le parcage de l'OM, en direction de la tribune angevine », indique la source. Une bagarre générale éclate entre les deux camps avec des dégâts matériels importants.

Une sanction définitive pour l’Olympique de Marseille

Rappelons par ailleurs que l’ OM avait saisi le CNOSF dans l’espoir de faire annuler sa sanction. La demande du club phocéen a été rejetée cette semaine. L’instance estime que les mesures prises par la commission disciplinaire de la LFP sont « appropriées ». Ainsi, l’Olympique de Marseille reste toujours sous la menace d’un retrait de point au classement.






Afficher les commentaires