ASSE Mercato : Révélations sur le limogeage de Puel de Sainté

Claude Puel viré de son poste d'entraîneur de l'ASSE, dimanche. Publié par ALEXIS le 06 décembre 2021 à 13:11

Claude Puel a été mis à pied, après la lourde défaite de l' ASSE contre le Stade Rennais (0-5). Et ce n’est pas par surprise selon L’Équipe !

ASSE : La lettre de renvoi de Puel a été rédigée il y a un mois

Claude Puel n’est plus l’entraîneur de l’équipe professionnelle de l’ ASSE depuis la défaite humiliante contre le Stade Rennais, à Geoffroy-Guichard, dimanche. Le club ligérien est à la recherche d’un nouvel entraîneur pour lui succéder. Trois noms circulent dans le Forez : Pascal Dupraz, David Guion et Jean-Louis Gasset. Le dernier a déjà entraîné l’AS Saint-Étienne entre décembre 2017 et mai 2019. Entre temps, la direction stéphanoise a nommé son emblématique capitaine, Loïc Perrin, Coordinateur sportif ce lundi 6 décembre. Il remplace ainsi une autre ancienne gloire de l’ ASSE, Dominique Rocheteau, le dernier avoir occupé le poste il y 2 ans.

Revenu sur les coulisses du limogeage de Claude Puel, le quotidien sportif apprend que la lettre de licenciement de ce dernier était déjà prête. Elle « avait été rédigée il y a un mois », d’après le journal. « Les dirigeants stéphanois attendaient le bon moment, - ou le plus mauvais infligé aux Verts, c'est selon - pour la sortir du tiroir où elle attendait sagement », a expliqué la source, tout en précisant : « Puel ne se doutait de rien, quand il s'est rendu à sa conférence de presse d'après match ».

Le sort du coach était scellé pendant qu'il parlait à ses joueurs

D’après le média, « le board stéphanois improvisait une réunion de crise », afin de trancher une fois pour toutes la question de l’avenir de l’entraîneur de 60 ans à l’ ASSE, pendant que ce dernier tenait un « discours mobilisateur dans le vide » à ses joueurs dans le vestiaire. François-Xavier Luce (directeur général adjoint (DGA) en charge de l'administratif et du financier) et Arnaud Jaouen (directeur général adjoint en charge des revenus) étaient venus devant la porte du vestiaire des joueurs, annonçant ainsi les heures de Claude Puel comptées, selon L’Équipe.






Afficher les commentaires