ASSE Mercato : Une piste offensive en Russie tombe à l'eau

L'ASSE jette l'éponge pour François Kamano Publié par Ange A. le 28 janvier 2022 à 07:43

En quête d’un attaquant cet hiver, l’ ASSE collectionne les échecs sur le marché des transferts. Le dernier en date vient de Russie.

L’ ASSE jette l’éponge pour un ancien de Ligue 1

Vainqueur de l’Angers SCO, l’AS Saint-Étienne garde espoir quant à son maintien dans l’élite. L’ ASSE reste lanterne rouge du championnat mais Pascal Dupraz reste optimiste pour l’atteinte du principal objectif de la saison. Pour y parvenir, le nouvel entraîneur de Saint-Étienne milite pour les signatures d’un nouvel attaquant et d’un défenseur central. À quelques jours de la fermeture du mercato d’hiver, le club ligérien éprouve des difficultés à s’offrir de nouvelles recrues. Alors qu’un retour de Robert Beric à Sainté était annoncé, le buteur slovène ne devrait pas revenir dans le Forez. Idem pour Marcel Tisserand annoncé sur les tablettes des Verts. Outre ces deux pistes, les Verts auraient jeté l’éponge pour François Kamano, un autre ancien pensionnaire de Ligue 1.

La raison du retrait de Sainté dans le dossier Kamano

François Kamano serait trop cher pour l'ASSE

Le média spécialisé 90football indique que l’AS Saint-Étienne aurait renoncé à recruter François Kamano cet hiver. L’ancien attaquant des Girondins de Bordeaux (2016-2020) évolue au Lokomotiv Moscou depuis son départ du FCGB. Mais au vu de ses performances, l’international guinéen (39 sélections/7 buts) ne devrait pas être retenu par le club moscovite. L’ancien bordelais, encore sous contrat jusqu’en 2024, ne compte que 3 buts et une passe décisive en 18 matchs cette saison. Un retour en Ligue 1 lui aurait permis de se relancer. Mais au vu de ses difficultés économiques, l’ ASSE aurait abdiqué sur la piste menant à l’attaquant de 25 ans. Une mauvaise nouvelle de plus pour Pascal Dupraz qui n’a pas manqué de cibles cet hiver. Reste maintenant à savoir si l’entraîneur des Verts sera exaucé alors que le mercato d’hiver tire à sa fin.






Afficher les commentaires