ASSE Mercato : Un gros coup en Grèce se prépare pour l’été

L'ASSE vise le Sénégalais Ousseynou Ba Publié par Ange A. le 11 février 2022 à 07:53

L’ ASSE pourrait de nouveau se tourner vers le marché grec l’été prochain. Les Verts cibleraient un défenseur selon la presse locale.

Un joli coup en défense pour l’ ASSE cet été

Après un mercato estival morose, l’AS Saint-Étienne s’est considérablement renforcée cet hiver. Si lors du mercato estival, l’ ASSE n’a signé que l’Uruguayen Ignacio Ramirez, le club ligérien a recruté sept renforts en hiver. L’objectif du club étant le maintien dans l’élite, ces recrues hivernales seront fixées sur leurs destins au terme de la saison. Outre ces renforts hivernaux, le club ligérien devrait repartir à l’assaut en Grèce pour se renforcer. Déjà dans les papiers des Verts cet hiver, Ousseynou Ba intéresserait toujours Saint-Étienne. Âgé de 26 ans, il évolue au poste de défenseur central à l’Olympiakos Le Pirée. Le Dakarois a rejoint la formation grecque en janvier 2019.

Une nouvelle offensive de Saint-Étienne pour Ousseynou Ba ?

Ousseynou Ba toujours dans le viseur de Saint-Étienne

Le défenseur central était déjà courtisé par l’AS Saint-Étienne. Recruter en défense était notamment l’une des priorités de Pascal Dupraz lors du mercato d’hiver. Malgré les approches de l’ ASSE, Ousseynou Ba n’a pas quitté Le Pirée. D’après Giannis Chorianopoulos, les Verts vont revenir à la charge cet été à une condition. Le journaliste grec assure que Saint-Étienne compte enclencher les manœuvres pour le transfert de Ba s’il parvient à se maintenir dans l’élite. Le club ligérien est dernier championnat mais reste sur deux victoires de rang en Ligue 1. Un motif d’espoir pour les hommes de Pascal Dupraz en vue de l’atteinte de cet objectif.

En cas de signature à l’AS Saint-Étienne, Ousseynou Ba retrouverait la Ligue 1. Avant de poser ses valises en Grèce, il a évolué au Gazelec Ajaccio de 2017 à 2019. Il avait rejoint l’Olympiakos contre 500 000 euros. Sa valeur marchande est aujourd’hui estimée à 4,5 millions d’euros. Son contrat avec la formation grecque court encore jusqu’en 2024.