OGC Nice Mercato : Hakim Ziyech pisté par le Gym !

OGC Nice Mercato : Fournier a tenté le coup Hakim Ziyech. Publié par Thomas le 02 mai 2022 à 19:25

OGC Nice Mercato : Aujourd'hui incontournable à Chelsea et figure de l'Ajax, le Marocain Hakim Ziyech aurait pu rejoindre le GYM il a quelques années.

OGC Nice Mercato : Fournier dévoile avoir tenté le coup Hakim Ziyech

Dans les colonnes du quotidien local Nice Matin, le directeur sportif du Gym, Julien Fournier, a raconté avoir voulu recruter il y a quelques années l’international marocain Hakim Ziyech, alors joueur prometteur du FC Twente. A la recherche d'un leader technique jeune et doté d'une belle marge de progression, Fournier avait à ce moment entamé des discussions avec l'entourage du milieu de terrain. Malgré des efforts réalisés par le club azuréen, le joueur de Chelsea avait à ce moment décliné l’offre, jugeant le club français pas assez clinquant, aux côtés d'entités historiques comme l'Ajax d'Amsterdam (que Ziyech rejoindra par la suite).

Une image de club modeste dont s’est progressivement défait Nice ces dernières années. « On allait le rencontrer (Ziyech)… A l’époque, les joueurs avaient un regard sur Nice qu’ils n’ont plus aujourd’hui. On n’existait pas pour eux. Quand je me suis intéressé à ce joueur, on n’existait pas. Je ne m’en rendais pas compte. Oui Ziyech nous a snobé et je le comprends parfaitement. A l’époque il avait l’Ajax, il avait d’autres gros clubs », a confié Julien Fournier. Un transfert tombé à l’eau pour les Aiglons, qui n’est pas sans rappeler deux ans plus tard, une autre signature folle avortée au dernier moment.

OGC Nice : Après Ziyech, Ansu Fati était proche de signer

Connus pour leur faculté à dénicher des talents bruts à l’aube de leurs explosions, les dirigeants niçois sont passés (tout) près d’une signature énorme en attaque en 2019. Figure marquante de la génération dorée du FC Barcelone, Ansu Fati aurait pu connaître un destin bien différent. Avant de s’engager chez les Blaugrana, le jeune attaquant était à un pas de rejoindre les Aiglons, alors entraînés par Patrick Vieira. Tout semblait bouclé pour l’international espagnol : contrat, accord financier et même feu vert de la famille. Pour sceller ce deal, le père du joueur avait même posé avec la tunique Noir et Rouge, lui qui avait à ce moment joué les entremetteurs pour faire signer son fils.

Seulement, un problème plutôt cocasse a fait capoter l’opération, le passeport d’Ansu Fati. Son visa communautaire n’étant toujours pas arrivé, le footballeur ne pouvait alors s’engager chez les Aiglons. Obligé de retourner en Espagne, sa terre d’accueil, le jeune Ansu écrira finalement son histoire avec le maillot du Barça, où il a récemment prolongé son contrat avec une clause de 1 milliard d’euros.






Afficher les commentaires