PSG Mercato : Deux géants européens veulent frapper au Paris SG

PSG Mercato : Les dirigeants parisiens ferment la porte pour un Titi. Publié par JEAN-LUC D le 09 mai 2022 à 00:35

PSG Mercato : À quelques semaines de la fin de saison, certaines lignes bougent au Paris SG. Deux cadors européens regarderaient vers le groupe parisien.

PSG Mercato : Manchester City et Arsenal s'attaquent à Bitshiabu

À quelques semaines de l’ouverture du mercato estival, le Paris Saint-Germain est une nouvelle fois attaqué par d’autres grands clubs européens pour l’un de ses jeunes talents. À en croire les renseignements glanés par Julien Maynard, « en plus du Bayern Munich et de Salzbourg, Arsenal et Manchester City proposent un projet sur le long terme à El Chadaille Bitshiabu. » À seulement 16 ans, le défenseur central est déjà considéré comme un futur crack à son poste.

Le mois dernier, RMC Sport indiquait que l’entourage de Bitshiabu avait eu une rencontre avec la direction parisienne afin d’évoquer l'avenir de l’international français des moins de 18 ans, souhaitant lui-même mener une réflexion sur la suite à donner à sa carrière. De son côté, le club de la capitale croit en son prodige tricolore et n’entend pas le laisser filer cet été.

PSG Mercato : Le verdict est déjà connu pour Bitshiabu

Toujours d’après le journaliste de Téléfoot, Arsenal et Manchester City voudraient lancer une offensive pour tenter de recruter le natif de Villeneuve-Saint-Georges cet été. Toutefois, les Rouge et Bleu auraient opposé une fin de non-recevoir aux Anglais, le PSG souhaitant absolument garder El Chadaille Bitshiabu. « Les deux clubs de Premier League aimeraient recruter le jeune défenseur cet été, mais le PSG ferme la porte à double tour », a expliqué Julien Maynard.

Pour rappel, le Titi est lié à son club formateur jusqu'en 2024. Bitshiabu, apparu à trois reprises cette saison avec le groupe professionnel, ayant signé son premier contrat pro l’été dernier, le club de la capitale a effectivement la main dans ce dossier. Reste maintenant à savoir si le principal concerné voudrait poursuivre l'aventure dans la capitale.






Afficher les commentaires