AJ Auxerre - ASSE : Dupraz donne des nouvelles de Falaye Sacko

Pascal Dupraz, coach de l'ASSE. Publié par ALEXIS le 25 mai 2022 à 06:15

Passé en conférence de presse, Dupraz a fait le point sur l’état de Falaye Sacko, avant le match AJ Auxerre - ASSE. Les nouvelles ne sont pas rassurantes.

ASSE : Falaye Sacko a toujours des douleurs au genou

Pascal Dupraz a évoqué le match aller des barrages prévu jeudi (19h), entre l’ ASSE et l’AJ Auxerre, au stade l’Abbé Deschamps. Devant les médias, le coach de l’AS Saint-Étienne a confirmé un groupe de 26 joueurs à sa disposition contre le club de Ligue 2. « On est 26, plus que jamais », a-t-il lâché. Toutefois, le technicien savoyard n’a pas levé toutes les inquiétudes sur la blessure au genou de Falaye Sacko et son état actuel, à deux jours du match capital. Selon Pascal Dupraz, le défenseur de l’ ASSE ressent encore des douleurs, trois jours après le match contre les Canaris.



« Face au FC Nantes, en fin de match, Falaye Sacko s’est plaint du genou où il avait été touché. C’était encore douloureux ce mardi matin », a-t-il indiqué. « Chaque fois qu’il frappe le ballon, ça l'est. À Nantes, ça l’était déjà », a poursuivi le coach des Verts. En d’autres termes, l’arrière latéral droit des Stéphanois n’est pas remis de son coup reçu au genou samedi dernier. Pour ne pas prendre de risque, Pascal Dupraz avoue d’ailleurs : « on l’a sorti rapidement du jeu ce mardi matin pour le préserver ». Comme quoi, le N°14 de l’ ASSE reste toujours incertain pour affronter l’AJA, jeudi soir.

Consignes fermes de Dupraz contre l'AJ Auxerre

L’entraineur de Sainté s’est montré optimiste pour les deux matchs cruciaux de la saison. « Nous sommes focus sur cette double confrontation contre Auxerre. J’ai un groupe où personne ne me déçoit concernant son investissement, son envie de s’améliorer. Je n’ai pas de doutes sur les intentions de mes joueurs. Ils ont envie d’aller au bout », a-t-il rassuré, avant de livrer ses consignes : « il faudra bien jouer, collectivement et individuellement chaque minute de chaque confrontation ».