ASSE Mercato : Officiel, Saint-Étienne frappe un joli coup en défense

Laurent Batlles, entraineur de l'ASSE. Publié par ALEXIS le 18 août 2022 à 19:50

ASSE Mercato : Dans les tuyaux, le transfert d’un défenseur de l’AS Saint-Étienne est maintenant officiel. Il a été cédé à un club grec.

ASSE Mercato : Harold Moukoudi rejoint l'AEK Athènes

Annoncé ces dernières heures, le départ de Harold Moukoudi de l’ ASSE est officiel. Il a été transféré par le club ligérien l'AEK Athènes (Grèce) comme pressenti. Il a signé un contrat de 4 ans avec L'Aigle aux trois Têtes. Alors qu’il lui restait un an de contrat à l’AS Saint-Étienne, l’arrière central ne rentrait pas dans les plans de Laurent Batlles, le nouvel entraineur des Verts. « L' ASSE et l'AEK Athènes (Grèce) ont trouvé un accord pour que Harold Moukoudi rejoigne le pensionnaire de Superleague Elláda. L' ASSE lui souhaite bonne chance pour la suite de sa carrière », a écrit le club ligérien dans un bref communiqué, sur son site internet.

« L’AEK FC annonce le transfert d'Harold Moukoudi en provenance de l'AS Saint-Étienne. Le défenseur central international camerounais a signé avec notre club jusqu'à l'été 2026. Harold, bienvenue dans la famille AEK FC », a confirmé le club athénien. Arrivé à l'AS Saint-Étienne à l'été 2019, en provenance d’Havre AC, l’international camerounais (11 sélections) a disputé 69 matchs sous le maillot stéphanois, pour 3 buts inscrits et une passe décisive offerte. Son passage chez les Verts a été marqué par un prêt à Middlesbrough FC, entre le 31 janvier et le 30 juin 2020.

Le défenseur camerounais poussé dehors par Batlles

Harold Moukoudi quitte l’ ASSE après trois saisons sous le maillot des Verts. Il n’a pas réussi à s’imposer au club sous différents entraineurs : Ghislain Printant, Claude Puel et Pascal Dupraz. Nommé à la tête du staff technique du club stéphanois le 3 juin 2022, Laurent Batlles n’a pas non plus été emballé par le profil Harold Moukoudi. Il a ainsi recruté deux défenseurs centraux : Jimmy Giraudon et Anthony Briançon, dès son arrivée à Saint-Étienne, ouvrant ainsi la porte de sortie au Camerounais.