OM-LOSC : Fonseca fait une énorme mise au point avant Marseille

À la veille du choc OM-LOSC, Paulo Fonseca s’est présenté en conférence de presse. Publié par Timothée Jean le 09 septembre 2022 à 19:58

À la veille du choc OM-LOSC, Paulo Fonseca s’est présenté en conférence de presse. L’entraîneur lillois a fait une mise au point sur le cas Léo Jardim.

OM-LOSC : Paulo Fonseca n’est pas influencé pour Léo Jardim

Gardien de but numéro 1 du LOSC, Léo Jardim est au cœur d’une grosse polémique à Lille. Le portier brésilien est pointé du doigt pour ses multiples erreurs. Le week-end dernier, le joueur de 27 ans a encore commis une boude, qui aurait pu coûter la victoire à son équipe face à Montpellier. Bon nombre de supporters, agacés par ses fautes, réclament alors son déclassement dans la hiérarchie des gardiens de but du LOSC.



Présent en conférence de presse à la veille du déplacement à Marseille, Paulo Fonseca a été interrogé sur le sujet. L’entraîneur lillois a une nouvelle fois défendu Léo Jardim, tout en assumant ses choix tactiques. « Ma décision se fait toujours dans l’optique d’avoir la meilleure équipe. Si je choisis tel ou tel joueur, c’est ma décision et je l’assume. Ça m’est égal ce que pensent la presse ou les gens », a indiqué le technicien portugais, avant d’assurer qu’il « n’est pas influencé » dans sa composition d’équipe.

OM-LOSC : Léo Jardim soutenu par ses coéquipiers

Sous le feu des critiques à Lille, Léo Jardim peut aussi compter sur le soutien de ses coéquipiers. Après José Fonte et Tiago Djalo, c’est au tour de Jonathan David de monter au créneau pour défendre son partenaire. « Leo est quelqu’un de fort mentalement. Il continue et nous, on avance », a-t-il défendu.

Sous contrat jusqu’en juin 2024 avec Lille OSC, Léo Jardim reste toujours le titulaire indiscutable dans les buts lillois, devant Lucas Chevalier. Ce dernier n’a disputé jusqu’ici aucune rencontre sous les couleurs lilloises cette saison. Pour le choc OM-LOSC, c’est sans doute Jardim qui devrait être présent dans les cages lilloises.