OM Mercato : Marseille déjà sous tension après un été très agité !

OM Mercato : Pablo Longoria au cœur des tensions à Marseille. Publié par Timothée Jean le 21 septembre 2022 à 12:56

Alors que l’ OM réalise un bon début de saison en championnat, des désaccords commencent à apparaître au sein des dirigeants phocéens.

OM Mercato : Pablo Longoria recadre ses collaborateurs

Mis à part ses revers en Ligue des Champions, l’Olympique de Marseille réalise un excellent début de saison en championnat. Certes, le Paris Saint-Germain reste en tête de la Ligue 1 avec ses 22 points glanés en huit rencontres, mais l’ OM se trouve aussi en embuscade. Les Marseillais sont deuxièmes au classement avec 20 points. Ce très bon début de saison des Phocéens est à mettre au crédit d’un recrutement très ambitieux.



La direction de l’Olympique de Marseille peut en effet se targuer d’avoir réalisé de très jolis coups sur le marché de transferts, avec les arrivées de grands noms tels qu’Alexis Sanchez, Jonathan Clauss ou encore Jordan Veretout. Ce sont au total 12 nouvelles recrues qui sont venues renforcer l’effectif marseillais durant le mercato estival. Et si tout va bien sur la scène sportive en ce début de saison, c’est loin d’être le cas dans les coulisses de l’ OM où l’ambiance serait très tendue en interne.

Dans son article du jour, L’Équipe révèle qu’une « dizaine de directeurs de service de l'OM ont participé à une réunion de quatre heures » lundi matin afin d’évoquer la situation du club. Lors de cette rencontre, le président Pablo Longoria, qui s’est félicité du recrutement estival, a recadré ses collaborateurs. « S'il y a eu des mauvais résultats cette semaine, c'est qu'il y a une mauvaise ambiance au club », a-t-il déploré dans des propos rapportés par le quotidien sportif qui explique que le président souhaite mettre de l’ordre dans le champ administratif.

OM : L’influence grandissante des Espagnols à Marseille

L’Équipe indique par ailleurs que le manque de lien social se fait cruellement ressentir au sein de la direction de l’Olympique de Marseille. D’autant plus que la frange espagnole, composée de Pablo Longoria, Javier Ribalta, Marco Otero et Pedro Iriondo est perçue comme toute-puissante au sein du club phocéen. Cette division des clans s’est donc renforcée sous l'effet des affinités personnelles et des barrières de la langue. « On observe plutôt des dissensions entre les grosses têtes du club, avec un clan des Espagnols. »

Ainsi, les reproches faits par le président de Marseille passeraient très mal en interne. Car le président de l’Olympique de Marseille ne serait pas cohérent dans ses dires. « Longoria veut réformer une organisation qu'il juge bancale, mais qu'il a lui-même mise en place », a expliqué au journal une source haut placée. En privé, certains dirigeants pointent aussi du doigt des coûts conséquents qui auraient pu être évités en ce début de saison.

L’exemple le plus récent a été le voyage à Londres pour le choc entre Tottenham et l’OM (2-0) comptant pour la première journée de Ligue des Champions. Deux avions à moitié remplis avaient été affrétés, les réservations hôtelières défaillantes ont été signifiées, tandis que certains membres du clan ibérique louent une voiture blindée lors de leur déplacement à l’étranger. La corbeille présidentielle de l’Orange Vélodrome accueillerait aussi des personnes qui n’auraient pas forcément leur place. Tant de dysfonctionnement qu’il faudra sans doute corriger. « L'austérité, oui, mais à tous les niveaux alors », a indiqué un salarié contacté L’Équipe.

L'Olympique de Marseille devra trouver 20 M€ d’urgence

L’ambiance serait donc tendue entre les dirigeants marseillais. Et c'est dans ce paysage de dissensions internes qu’il faudra trouver un chèque de 20 M€ dans les prochaines semaines. C’est en tout cas ce qu’a annoncé le directeur général de l’ OM, Pedro Iriondo. Cette rentrée d’argent vise à compenser le net gonflement de la masse salariale du club et sauver une trésorerie dans le rouge. Les prochaines semaines risquent ainsi d’être très mouvementées en interne.