OL Mercato : Un mauvais tour de Mourinho contre Lyon se précise

José Mourinho compte faire mal à l’ OL au prochain mercato estival. L’entraîneur de l’AS Roma reste intéressé par une pépite en fin de contrat.

OL Mercato : Mourinho insiste pour un coup gratuit à Lyon

L’Olympique Lyonnais se porte mieux en championnat. Dimanche, l’ OL a signé un deuxième succès de rang contre LOSC. Un but d’Alexandre Lacazette a suffi aux Gones pour battre les Dogues lors de l’affiche de la 13e journée de Ligue 1. Nouvel entraîneur de Lyon, Laurent Blanc a relancé des joueurs placardisés par Peter Bosz pour insuffler une nouvelle dynamique au club rhodanien. C’est notamment le cas de Houssem Aouar. Auteur d’un seul match (30 minutes) avant l’arrivée du nouveau coach lyonnais, le milieu de terrain a été titularisé lors des trois derniers matchs de Lyon. Bien que relancé par Blanc, son avenir demeure incertain chez le septuple champion de France. Son contrat expire en juin prochain. Une aubaine dont compte profiter José Mourinho, un vieil admirateur du crack lyonnais.

Un couac pour la Roma dans le dossier Aouar

...

Houssem Aouar toujours pisté par la Roma

Calciomercato croit savoir que José Mourinho est à la quête d’un milieu de terrain technique. Le choix du tacticien portugais se serait de nouveau porté sur Houssem Aouar. Le milieu de 24 ans était déjà pisté par les Giallorossi cet été. Mais le club italien n’avait pas manifesté son intérêt pour le jeune milieu de l’Olympique Lyonnais. Au vu de sa situation contractuelle, la Roma entend ne pas louper sa chance. Mais comme le note la source, les prétentions salariales d’Aouar pourraient refroidir le club italien. L’international tricolore réclamerait un salaire annuel de 5 millions d’euros. Directeur sportif de la Roma, Tiago Pinto se veut néanmoins confiant dans ce dossier et entend doubler d’autres prétendants.

Le Bétis Séville et le FC Séville seraient tous deux intéressés par le Lyonnais. Le board romain n’exclurait même pas de passer à l’offensive dès cet hiver en raison de la concurrence des clubs andalous.