Stade Rennais : Un gardien du SRFC tacle violemment les dirigeants !

Florian Maurice, directeur technique du Stade Rennais. Publié par Enzo Vidy le 18 novembre 2022 à 12:39

Alors qu'il va disputer la Coupe du Monde dans quelques jours avec son pays, un gardien du Stade Rennais tacle sévèrement les dirigeants.

Sélectionné pour disputer la Coupe du Monde avec le Sénégal, Alfred Gomis vit des moments compliqués avec le Stade Rennais. L'arrivée remarquée de Steve Mandanda l'a complètement mis à l'écart du onze titulaire et qui fait de lui le quatrième gardien de l'effectif Rouge et Noir. Sa dernière titularisation avec le SRFC remonte au 21 mai 2022 lors du match nul 2-2 à Lille pour le compte de la dernière journée de Ligue 1.

Dans un entretien accordé à L'Équipe, le portier sénégalais est revenu sur sa situation au Stade Rennais et n'a pas manqué de pointé du doigt ses dirigeants. "Si l'on est arrivé à cette situation, cela veut dire que la meilleure solution pour moi n'a pas été cherchée ni trouvée ! Mon agent est en relation avec Florian Maurice pour voir comment les choses peuvent évoluer. Mais je constate juste que, sans qu'il y ait de fracture, de rupture, je me trouve écarté du projet du club." Il a ensuite affirmé qu'à aucun moment, il n'avait été préparé à cette décision de la part du club, tout en reconnaissant qu'il a commis certaines erreurs lorsqu'il a été aligné.

Alfred Gomis, gardien du Stade Rennais.

Stade Rennais Mercato : La situation est complexe pour Alfred Gomis

Sous contrat jusqu'en 2025, le gardien sénégalais ne devrait sans doute pas rejouer avec le Stade Rennais, ce qui n'est pas le meilleur moyen pour attirer le regard des autres clubs pour un éventuel transfert. S'il se dit "entièrement immergé" avec le Sénégal pour la Coupe du Monde, Alfred Gomis s'est exprimé sur sa situation. "Je laisse travailler mon agent. Mais je suis un gardien de 29 ans et cette situation est vraiment compliquée. Elle est d'autant plus incompréhensible qu'il me reste trois ans de contrat et que ce n'est bénéfique ni pour moi ni pour le club d'être mis aux oubliettes. À moins de vouloir jeter l'argent par les fenêtres." Des déclarations fracassantes qui ne devraient pas manquer de faire réagir les dirigeants bretons, et qui seraient loin d'arranger la situation d'Alfred Gomis au Stade Rennais.