Coupe du monde : Le sélectionneur du Mexique prend la porte !

Gerardo Martino, sélectionneur du Mexique. Publié par Enzo Vidy le 01 décembre 2022 à 15:00

Malgré avoir frôlé la qualification pour les 8es de finale de la Coupe du monde mercredi soir, le sélectionneur du Mexique a été limogé ce jeudi.

Ils sont passés tout près de l'exploit, mais ont finalement craqué en fin de rencontre face à l'Arabie saoudite. Mardi soir, le Mexique occupait la dernière place du groupe C au coup d'envoi, et devait impérativement s'imposer face aux Saoudiens, tout en espérant une défaite de la Pologne ou de l'Argentine pour pouvoir accéder aux huitièmes de finale de la Coupe du monde. Rapidement, les Mexicains vont mettre la main sur cette rencontre, sans pour autant forcer la décision. Il faudra attendre la seconde période pour voir les coéquipiers de Guillermo Ochoa trouver l'ouverture, grâce à Henry Martin dès la 47e minute de jeu.

Cinq minutes plus tard, Luis Chavez inscrit un coup-franc magistral pour permettre au Mexique de mener 2-0. Dans le même temps, la Pologne subit la loi de l'Albiceleste et se retrouve menée 2-0. Le calcul est simple, les Mexicains n'ont besoin que d'un seul but pour chiper la deuxième place aux Polonais. Malheureusement pour eux, les joueurs saoudiens d'Hervé Renard vont réduire le score à la 95e minute, brisant le rêve de tout un peuple venant en nombre au Qatar.

Coupe du monde : Gerardo Martino n'est plus le sélectionneur du Mexique

C'est le ciel qui s'est abattu sur la tête des Mexicains hier soir. Le Mexique ne verra pas la phase finale de cette Coupe du monde 2022, et ce n'était plus arrivé depuis 1978. En effet, les Mexicains avaient toujours su passer l'épreuve des phases de poule, et s'étaient même hissés en quart de finale lors du Mondial 1986.

À la suite de la victoire anecdotique de ses joueurs mardi soir face à l'Arabie saoudite, Gerardo Martino s'est exprimé en conférence de presse, et a scellé son avenir au sein de la sélection mexicaine. "Je suis le responsable de cette déception, de cette tristesse. J'en assume la responsabilité. Sortir ainsi n'était plus arrivé depuis sept Coupes du monde... Mon contrat s'est terminé quand l'arbitre a sifflé la fin. Il n'y a rien à faire." Arrivé en 2019 à la tête de la sélection du Mexique, c'est donc la fin de l'aventure pour Gerardo Martino, au même titre que ses joueurs qui vont plier bagage et repartir du Qatar ce jeudi.