RC Lens : Mondial, Franck Haise s'exprime sur l'adversaire des Bleus

Franck Haise, entraîneur du RC Lens. Publié par Enzo Vidy le 01 décembre 2022 à 11:29

Malgré la défaite de la Pologne hier soir, le milieu du RC Lens, Przemyslaw Frankowski, défiera les Bleus en 8es. Franck Haise s'est exprimé sur cette rencontre.

La soirée n'a certainement pas été parfaite, mais l'essentiel est là pour la Pologne. Au terme d'une prestation insipide, les Polonais verront tout de même les huitièmes de finale de la Coupe du monde et seront opposés à l'Equipe de France de Didier Deschamps dimanche prochain à 16h. Le milieu de terrain du RCL, Przemyslaw Frankowski, pourrait donc briser le cœur de certain de ses coéquipiers Sang et Or qui seront derrière les Bleus dans trois jours pour cette affiche attendue par les supporters des deux camps. Toutefois, Frankowski et la Pologne devront proposer autre chose pour espérer réaliser l'exploit face aux Français. Le milieu de terrain du RC Lens ne s'est pas montré à son avantage face à l'Albiceleste et a rapidement payé sa prestation catastrophique en étant remplacé à la mi-temps par son sélectionneur.

RC Lens : Mondial, Franck Haise optimiste pour les Bleus avant la Pologne

Consultant pour L'Équipe depuis le début de la Coupe du monde, Franck Haise s'est exprimé sur l'adversaire des Bleus dimanche prochain, et pour lui, le tirage est plutôt abordable pour l'Equipe de France, moins pour la Pologne. "C’est vrai que sur leurs 3 matches, surtout contre l’Argentine, les Polonais ont énormément couru sans le ballon. Ils ont donc laissé pas mal de plumes physiquement, même si la qualification arrachée leur a fait du bien à ce niveau. Cela peut jouer si les Bleus affichent une véritable maîtrise."

Malgré la présence de son piston droit dans l'équipe polonaise, l'entraîneur du RC Lens reste réaliste dans ses propos. La Pologne ne semble pas avoir les armes pour déstabiliser les Tricolores, mais prudence tout de même, car un scénario similaire à celui du dernier Euro contre la Suisse n'est pas impossible (défaite 5-4 aux tirs au but).