Considéré comme l'un des plus gros espoirs de l'OL, Rayan Cherki semble avoir enfin trouvé sa place depuis l'arrivée de Laurent Blanc. Preuve de ce protagonisme retrouvé, l'attaquant n'a pas hésité à taper du poing hier après la défaite des siens.

Depuis la reprise de la Ligue 1 la semaine dernière, Rayan Cherki est sans doute le joueur le plus en vue du côté de l'OL, avec notamment un match très abouti contre le Stade Brestois mercredi dernier, récompensé par un but pour le joueur formé au club. Plutôt bon face au Clermont Foot malgré la défaite de l'Olympique Lyonnais (0-1), le jeune milieu offensif n'a pourtant pas réussi à renverser la vapeur face à la formation auvergnate ce dimanche.

Au final, les Gones se sont donc inclinés sur la plus petite des marges, ce qui est loin de faire les affaires de la bande à Laurent Blanc, qui reste toujours bloquée à la 8e place du classement après 17 journées de Ligue 1. Un match d'autant plus terrible que Lyon a perdu Alexandre Lacazette, meilleur buteur du club, sur blessure.

OL : Rayan Cherki a du mal à digérer la défaite contre Clermont

Interrogé après la rencontre face au Clermont Foot 63, Rayan Cherki a exprimé toute sa frustration liée aux mauvais résultats des Gones ce dimanche. " On est extrêmement déçus. On voulait débuter une série, affirme la jeune pépite de l'OL. Tout le vestiaire est concerné. C’est dans le mental. Il n’y a pas assez de hargne pour arracher des victoires quand c’est compliqué. J’ai essayé d’apporter au collectif. J’espère qu’on va montrer un autre visage la semaine prochaine. "

De son côté, Rayan Cherki semble avoir trouvé une place plus importante au sein de l'effectif de l'OL, lui qui vient d'enchainer sa 2e titularisation d'affilée, la 3e seulement depuis le début de la saison en Ligue 1. Ses partenaires et lui doivent désormais se tourner vers le week-end prochain et la rencontre contre le FC Nantes qui s'est de son côté imposé contre Angers dimanche.