PSG Mercato : Al-Khelaïfi mijote une grosse opération en Angleterre

Nasser Al-Khelaïfi et le QSI veulent étendre leur influence en Premier League. Publié par JEAN-LUC D le 25 janvier 2023 à 05:13

Après le PSG et le Sporting Braga, Al-Khelaïfi et le QSI veulent prendre pied en Premier League. Une grosse opération serait dans les tuyaux.

Ayant l’ambition d’étendre son influence et d'ouvrir son capital à d’autres championnats après la Ligue 1 et le Portugal, Qatar Sports Investments, détenteur de 100% des parts du Paris Saint-Germain depuis 2011 et actionnaire minoritaire dans le club portugais de Braga, envisagerait sérieusement d’investir en Angleterre.

À ce propos, la chaîne sportive Sky Sports assure que les investisseurs qataris du Paris SG seraient intéressés par les grosses pointures du championnat anglais. Nasser Al-Khelaïfi aurait ainsi ouvert des pourparlers avec Daniel Levy pour intégrer le capital de Tottenham. Mais aux dernières nouvelles, le président du club de la capitale française viserait encore plus haut de l'autre côté de la Manche.

PSG Mercato : Al-Khelaïfi veut racheter Manchester United

Depuis plusieurs semaines, Nasser Al-Khelaïfi est régulièrement associé à des clubs anglais. Le patron du Paris Saint-Germain aurait notamment rencontré son homologue de Tottenham, à Londres, pour une prise de participation minoritaire. Toutefois, The Athletic révèle ce mardi que l’autre grand rêve des dignitaires de QSI après le PSG serait de mettre la main sur Manchester United.

« Le chef de Qatar Sports Investments, Nasser Al-Khelaifi, a pour instruction d'investir dans un club de Premier League. Il a rencontré Tottenham et il y a de l'intérêt (actuellement c'est tout, mais une "situation en évolution") pour Man United. Pourquoi, comment et ce qui pourrait arriver ensuite », explique le journaliste Adam Crafton.

Mais le dossier est assez complexe puisque la famille Glazer, propriétaire des Red Devils, n'est pas favorable à une vente minoritaire, tandis que Nasser Al-Khelaïfi et QSI ne peuvent pas posséder deux clubs de la même dimension et aux ambitions mondiales, ce qui poserait problème devant l’UEFA. Le dossier est donc pour le moment en attente.