Très actif sur le marché des transferts, l'OM n'a néanmoins pas pu mener à bout toutes ses pistes, et notamment un coup de cœur de Jean-Pierre Papin.

Cet hiver, l'OM s'est montré très présent sur le marché des transferts et a réalisé plusieurs gros coups durant le mois de janvier. On pense notamment à l'arrivée d'Azzedine Ounahi, qui fait déjà l'unanimité à l'Olympique de Marseille, mais aussi pour le poste d'attaquant, où les dirigeants ont posé 32 millions d'euros pour s'offrir Vitinha. Néanmoins, le Portugais n'était pas la première piste étudiée par les Marseillais pour se renforcer sur le front de l'attaque cet hiver.

Avant de récupérer Vitinha en provenance de Braga, il y a quelques jours, l'OM s'était penché sur bien d'autres profils, à commencer par Terem Moffi, qui avait été au cœur d'une lutte acharnée entre Marseille et l'OGC Nice, une bataille finalement remportée par les Aiglons. En plus du Nigérian, l'Olympique de Marseille avait aussi pensé à Sardar Azmoun, mais Jean-Pierre Papin avait, de son côté, une autre préférence pour le poste d'attaquant lors de ce mois de janvier.

OM Mercato : Jean-Pierre Papin voulait recruter Sekou Koita

Sekou Koita était dans le viseur de l'OM.

Très investi dans le destin de l'OM, Jean-Pierre Papin avait évoqué une belle piste pour recruter l'attaquant tant espérer par le club marseillais. En effet, le Ballon d'Or 1991 s'était penché sur le profil de Sekou Keita, qui évolue avec le RB Salzbourg. L'ancien attaquant de l'Olympique de Marseille avait même prévenu Pablo Longoria que le Malien était un joli coup à tenter lors de ce mercato hivernal. Finalement, la piste menant au joueur de 23 ans n'a pas été suivie par le board du club phocéen.

Comme le rapporte L'Équipe, l'OM aurait été un peu effrayé par la condition physique du joueur, qui a enchaîné plusieurs blessures assez importantes depuis 2021. Les dirigeants de l'Olympique de Marseille n'ont pas souhaité prendre le risque de lâcher une belle somme pour un joueur incertain physiquement.