Stade Rennais : Quel mercato prépare le SRFC cet été ?

À quatre jours de l’ouverture du mercato, Florian Maurice s’est confronté à la presse pour dresser le bilan de la saison et faire le point sur l’effectif du Stade Rennais.

Mercato Stade Rennais : Hamari Traoré, réponse en fin de semaine

Après une 4e place, synonyme de qualification en Ligue Europa, accrochée lors de la dernière journée de Ligue 1, l’heure du bilan a sonné au Stade Rennais. Florian Maurice, directeur sportif, et Olivier Cloarec, président du SRFC, ont accordé une conférence de presse, lundi, pour tirer un premier bilan de la saison et dresser les priorités pour le mercato estival qui débute le 10 juin.

Premier dossier prioritaire, la prolongation de son capitaine Hamari Traoré. L’international malien, au club depuis 2017, n’est pas encore fixé sur son avenir. Le club négocie depuis plusieurs semaines pour le conserver deux années supplémentaires. La décision devrait tomber en fin de semaine. D’autant que le Stade Rennais a déjà son remplaçant au club.

Hamari Traoré, vers la fin au Stade Rennais ?

« C’est du 50-50, c’est dans les mains d’Hamari. C’est un top joueur, un super joueur, après il y a une réflexion sur un individu et un joueur et une réflexion du club qu’on doit avoir également car derrière, j’ai un jeune joueur (Lorenz Assignon) à qui je trouve énormément de potentiel, qui aura 23 ans cette année et qui a envie de jouer, donc on réfléchit aussi sur la possibilité de promouvoir un joueur qui, je pense, a les qualités pour jouer à ce poste-là », a déclaré Florian Maurice.

Des départs actés, des départs surprises ?

...

Sur le volet des départs déjà actés, on retrouve les joueurs prêtés au club, arrivés en janvier dernier. Karl Toko Ekambi retourne à l’OL, qui ne devrait pas le conserver compte tenu des mésententes avec son attaquant. Djed Spence et Joe Rodon vont de leur côté retrouver Tottenham. Si ce dernier a bien une option d’achat portée à 20 millions d’euros, elle reste trop conséquente pour le Stade Rennais.

Côté surprises, plusieurs joueurs du SRFC devraient être courtisés lors du mercato estival. À commencer par Jérémy Doku. À deux ans de la fin de son contrat, l’attaquant qui a réalisé une deuxième partie de saison éclatante, a notamment des prétendants en Angleterre. Si le board breton le laisse partir, ce ne sera pas à n’importe quel prix ! « J’ai vu des chiffres passer dernièrement (50 millions d’euros, ndlr). C’est une somme importante mais je pense qu’il vaut beaucoup plus que ça », a précisé Florian Maurice.

L’international croate, Lovro Majer, devrait lui aussi être sous le feu des projecteurs cet été. Sous contrat jusqu’en 2027, le milieu ne pense pas à un départ et se sent bien en Bretagne. L’été dernier, l’Atlético Madrid s’était positionné sur le joueur et pourrait relancer le dossier. En tout état de cause, le Stade Rennais ne le laissera pas partir pour moins de 30 millions d’euros.

Enfin, la doublure de Steve Mandanda, Dogan Alemdar se dirige tout droit vers un prêt. L’objectif du Stade Rennais est de lui faire gagner du temps de jeu ailleur pour éventuellement prendre le poste de numéro 1 à son retour.

Le SRFC prépare l’arrivée d’Enzo Le Fée

Le SRFC ne veut pas refaire les mêmes erreurs des précédents mercato. Cet été, Florian Maurice et son équipe se sont fixés comme objectif de recruter des joueurs aguerris avec l’expérience du haut niveau. « Autour de 26/27 ans, avec globalement 150 matchs disputés dans leur championnat, mais ce n’est pas les plus simples à faire venir. »

Sur la short-list du directeur sportif, on retrouve Enzo Le Fée, milieu offensif du FC Lorient. Convaincant cette saison, auteur de 5 buts et 6 passes décisives en 35 matches, le Stade Rennais tiendrait un accord de principe avec le joueur. Reste aux deux clubs bretons de se mettre d’accord sur le montant du transfert. Rennes devra néanmoins mettre la main à la poche s’il souhaite l’enrôler, Loïc Féry, président du FC Lorient, en espère 25 millions d’euros. D’autant que l’OGC Nice et le Borussia Dortmund gardent toujours un œil attentif à Enzo Le Fée.