Vente OM aux Saoudiens : La décision de Frank McCourt qui a tout changé

Afficher l’index Masquer l’index

Le suspense autour de la vente OM continue. Un accord entre Frank McCourt et l’Arabie saoudite était proche d’être conclu, mais s’est effondré au dernier moment.

Vente OM : Frank McCourt et l’Arabie saoudite étaient proches d’un accord

Malgré l’excellent bilan de Pablo Longoria à la tête de l’Olympique de Marseille, les spéculations évoquant une possible cession du club phocéen reviennent inlassablement avec des rebondissements inattendus. Le journaliste grec George Tsanakas révèle d’ailleurs qu’un accord entre Frank McCourt et l’Arabie saoudite était proche d’être conclu en juillet dernier. Toutes les parties semblaient convaincues de l’aboutissement de cette transaction historique.

Le confrère assure que le fonds d’investissement saoudien (PIF) avait même « obtenu l’autorisation de tous les organismes » afin de finaliser le rachat de l’OM. Le PIF, l’arme secrète du prince héritier, Mohammed ben Salmane, qui a déjà racheté Newcastle United pour 350 millions d’euros l’an dernier, était ainsi prêt à fournir des efforts financiers considérables dans le but de parvenir à un accord total dans ce dossier. Mais tout a basculé suite à la volte-face de dernière minute de Frank McCourt.

À lire Mercato : Succession de Gasset à l’OM, la réponse d’Emmanuel Petit

Frank McCourt souhaite conserver une part de l’Olympique de Marseille

Alors que l’Arabie saoudite souhaitait racheter intégralement l’OM, le milliardaire américain a exprimé son souhait de conserver une influence significative au sein du club. Il serait à présent disposé à vendre une partie du club, à condition de conserver entre 20 et 30 % de ses parts. Cette divergence de points de vue aurait alors fait échouer la vente de l’OM à l’Arabie saoudite. Néanmoins, malgré cet échec, les discussions seraient toujours en cours entre Frank McCourt et l’Arabie saoudite qui souhaite acquérir un nouveau club dans l’un des grands championnats d’Europe.

Reste à savoir si les deux parties parviendront à trouver un terrain d’entente. Pour cela, les Saoudiens devront faire preuve de persuasion et faire une offre colossale pour convaincre le milliardaire américain de céder son bien. Cette mission s’annonce très compliquée. Les supporters et les observateurs attentifs continueront donc de suivre de près l’évolution de la vente OM, en espérant de voir leur club passer dans une autre dimension avec l’arrivée d’investisseurs plus fortunés.


Publiez cet article sur vos réseaux sociaux !


Foot Sur 7 est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :