Mercato OM : Ça chauffe à Marseille, Longoria prêt à démissionner ?

En poste depuis février 2021, Pablo Longoria va-t-il démissionner de la présidence de l’OM ? Le dirigeant espagnol vit des heures compliquées à Marseille.

Mercato OM : Réunion tendue entre Pablo Longoria et les groupes de supporters

Après le match nul (0-0) de l’Olympique de Marseille face à Toulouse dimanche soir, au Vélodrome, une réunion très tendue a eu lieu ce lundi entre les supporters et la direction du club phocéen. D’après les informations de RMC Sport, certains leaders de groupes de supporters ont vidé leur sac face aux dirigeants et leur ont même demandé de « vite démissionner. »

Pablo Longoria (président), Javier Ribalta (directeur du football), Stéphane Tessier (directeur financier) et Pedro Iriondo (directeur général) étaient présents, à en croire le média sportif, qui explique également que les dirigeants marseillais n’ont pas eu le temps de s’exprimer puisque « quelques leaders de groupes ont pris la parole, en des termes parfois très crus. » Les supporters de l’OM ont notamment asséné de nombreuses critiques la direction.

Pablo Longoria et ses hommes priés de quitter l’OM

...

Selon les renseignements de RMC Sport, la gestion du mercato estival avec les départs de Dimitri Payet, Mattéo Guendouzi, Alexis Sanchez, des joueurs particulièrement appréciés des supporters, a notamment été au cœur de débats houleux entre la direction de l’Olympique de Marseille et les groupes des Ultras. Le jeu proposé par Marcelino également : « On ne voit pas de ballon. On a honte. Vous ne nous respectez pas », ont expliqué les fans aux dirigeants.

Toujours selon la même source, la rencontre a été expéditive puisque les supporters y ont mis un terme très rapidement et sèchement après ces éclats de voix. Non sans avoir demandé aux dirigeants présents de vite « faire leurs valises et de démissionner. » Le torchon brûle donc entre Longoria, sa garde rapprochée et les groupes de supporters marseillais et l’entraîneur Marcelino pourrait bien en faire les frais si le jeu proposé par son équipe ne s’améliore pas.