Après onze ans passés au PSG, Marco Verratti a rejoint le Qatar lors du mercato estival passé, après une rencontre avec le nouvel entraîneur Luis Enrique.

Mercato PSG : Luis Enrique a annoncé son départ à Marco Verratti

Entre le Paris Saint-Germain et Marco Verratti, l’histoire d’amour commencée à l’été 2012 contre un chèque de 12 millions d’euros a pris fin durant ce mercato de l’intersaison. Et ce, malgré une prolongation signée en décembre passé et le liant aux Rouge et Bleu jusqu’en 2026. Pour s’attacher les services du milieu de terrain italien, le club qatari d’Al-Arabi a déboursé environ 50 millions d’euros. D’après les informations de Sports Zone, Verratti a appris son départ du Paris SG de la bouche de Luis Enrique. À en croire le média, le successeur de Christophe Galtier a évoqué un choix sportif pour justifier son choix de ne pas compter sur le Petit Hibou cette saison.

« Marco, je t’apprécie beaucoup, mais tu ne vas pas tenir avec moi », aurait notamment lancé Luis Enrique. Des explications qui n’auraient pas convaincu Marco Verratti. Après le speech de son coach, le Petit Hibou aurait fait comprendre à l’ancien tacticien du Barça qu’il était conscient que la décision de le pousser dehors venait de la direction. L’international italien de 30 ans aurait donc répondu à Enrique qu'il ne le croyait pas. De retour en France pour évoluer à l’OGC Nice, Salvatore Sirigu a commenté ce dossier.

Salvatore Sirigu donne son avis sur le départ de Marco Verratti

Dans une interview accordée à L’Équipe, le gardien de but italien, qui avait côtoyé Marco Verratti lors de son passage au Paris Saint-Germain, est revenu sur ce dossier en expliquant qu'il comprenait la démarche du club. « C’est un club auquel je veux du bien. Ça a beaucoup changé. L'autre jour, quand j'étais au Parc (pour l'hommage à Verratti contre Nice), j'ai vu Marco partir. C'était comme voir la fin d'une époque. Marco, c'était un des joueurs principaux.

Il est arrivé tout petit : il pouvait encore aller à l'école, il avait 19 ans à peine. Ça fait vraiment bizarre. Tu pensais Paris-Saint-Germain, tu pensais Verratti. Mais le projet continue. C'est normal. C'est le foot, ça change, et ça change hyper vite. La chose qui m'a fait plaisir, ç'a été de revoir des gens qui travaillent encore au club, ça veut dire que l'essence reste même si cela concerne des personnes qu'on ne voit pas sur le devant de la scène », a notamment indiqué le nouveau portier des Aiglons, Salvatore Sirigu.