Mercato OL : Jake O’Brien tranche enfin pour son avenir

Pilier de la solide défense de l’OL, Jake O’Brien est très convoité pendant ce mercato d’été, notamment en Premier League. Interrogé sur son avenir, il est catégorique.

Mercato OL : Jake O’Brien est très convoité

Recrue estivale 2023 de l’OL, Jake O’Brien (23 ans) a été l’une des révélations de l’équipe de Pierre Sage. Après un début difficile sous les ordres de Laurent Blanc, puis de Fabio Grosso, il a retrouvé ses repères, surtout dans la deuxième moitié de la saison dernière. L’imposant arrière central (1,97 m) est devenu le patron de la défense de l’Olympique Lyonnais, en passant devant Dejan Lovren (34 ans).

Son association avec Duje Caleta-Car (27 ans) en charnière centrale a permis à l’équipe de Pierre Sage de retrouver la solidité défensive. Jake O’Brien a bouclé la saison avec 27 titularisations, en autant de matchs disputés en Ligue 1. Grâce à ses performances et à sa régularité, il est parmi les joueurs de l’OL les plus sollicités cet été.

Le défenseur de l’OL veut s’assurer du temps de jeu d’abord

...

Plusieurs clubs du championnat anglais, notamment West Ham, sont à ses trousses. Mais l’international Irlandais (2 sélections) ne retournera pas en Angleterre les yeux fermés. Il a posé sa condition première, pour quitter l’OL où il a un statut de titulaire. « Jouer. C’est le plus important pour moi », a-t-il indiqué, dans le podcast Off The Ball, quand il a été interrogé sur la suite de sa carrière.

« C’est bien que des clubs s’intéressent à moi, mais si vous ne jouez pas, vous ne pouvez ni avancer ni progresser. C’est vraiment ce qui m’importe à mon âge », a justifié le N°12 de l’Olympique Lyonnais, ensuite.

Jake O’Brien n’est pas surpris par l’intérêt qu’il suscite

Pour rappel, Jake O’Brien a était à Crystal Palace, avant de rejoindre Lyon. Cependant, il n’y avait pas de temps de jeu. Le club londonien l’avait même prêté à Swindon Town FC (4e division anglaise) en 2022, puis au RWD Molenbeek en Belgique (en 2022-2023). Mais en seulement une saison à l’OL, le natif de Cork (Irlande) est devenu un crack. Il n’est donc pas surpris de l’intérêt qu’il suscite aujourd’hui. « Les opportunités se présentent lorsque vous évoluez au plus haut niveau », assure-t-il.