Mercato : Le PSG résigné pour Khvicha Kvaratskhelia ?

Le dossier Khvicha Kvaratskhelia devient de plus en plus complexe pour le PSG qui insiste pour le signer cet été. Mais face à la détermination et au refus catégorique de Naples, tout semble indiquer que le club français devrait faire une croix sur le rêve géorgien. 

Mercato PSG : Naples prêt à tout pour Khvicha Kvaratskhelia

Khvicha Kvaratskhelia est au centre des discussions à Naples. Après les propos de son agent, qui a remis en cause son avenir chez les Napolitains, le club italien a accéléré le processus de prolongation du géorgien. La proposition lui est officiellement transmise en Allemagne par Aurelio De Laurentiis et Manna selon le Corriere dello Sport

L’ailier reçoit actuellement 1,8 millions d’euros par saison, mais De Laurentiis est allé jusqu’à lui en proposer 5 qui, avec les bonus, atteindraient 7 millions afin de lui faire signer un nouveau contrat jusqu’en 2029. Le directeur sportif a même rencontré son agent Mamuka Jugeli, également jeudi à Milan. Une nouvelle rencontre qui n’a pas suffi à la fumée blanche.

Kvaratskhelia mis sous pression

...

Naples est clair dans ses intentions et Kvaratskhelia va devoir se décider entre les deux seules options que le club lui offre. Accepter ou refuser, mais dans ce cas en restant dans les conditions de son contrat actuel. Il n’y a pas de troisième issue possible et il n’y a pas non plus de place pour les adieux.

Pour Naples et Conte, en effet, Kvaratskhelia est intransférable. L’entraîneur du Salento l’a fait savoir au joueur, à son entourage et au monde entier en s’exprimant très clairement lors de sa conférence de presse de présentation.

Un dossier à oublier pour le PSG ?

Le dossier est devenu très complexe et n’est pas prêt d’être décanté dans le sens du souhait du joueur, ni de celui du PSG. A en croire Tuttomercatoweb, le club francilien s’est désormais résigné dans la course à la signature de  Khvicha Kvaratskhelia. Ils avaient offert onze millions d’euros au joueur et 110 à Naples.

Réponse de De Laurentiis : « non, merci ». La proposition de Naples est de passer du salaire actuel de 1,8 million à un salaire de base de 5 plus des bonus pour atteindre au-delà de 7 au fil des ans. La réponse définitive de Kvaratskhelia est attendue.